Infos pratiques

Adhérent depuis 2008
Maire : Chistian Roger
Adresse : 40 Rue de la Liberté, 35440 Guipel, France
Téléphone : 02 99 69 74 74
Nbre d’habitants : 1670
Superficie : 25 km²
Intercommunalité : Val d Ille-Aubigné
www.guipel.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de Guipel

Seule une politique volontariste semblait à même de permettre à Guipel de garder des services de santé sur la commune. La municipalité y a adjoint d’autres services municipaux et accueilli une crèche privée porté par des acteurs locaux pour accroître la dynamique du bourg.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

C ’est un phénomène général : médecins et professionnels de santé rechignent à s’installer dans les territoires ruraux et les petites communes. Une tendance qui n’aurait pas épargné Guipel sans une intervention de la municipalité pour créer un pôle de services en cœur de bourg rassemblant un espace santé, la cantine, la bibliothèque, et la garderie.

Préserver des services de santé

« Le médecin étant à quelques années de la retraite, sans une politique volontariste, on allait avoir un mal fou à maintenir ces services sur la commune » indique Christian Roger, maire. « D’autant que par le passé, nous avions déjà eu l’expérience d’une infirmière qui avait vendu son fonds de commerce mais sans le logement cabinet qui allait avec. Cela avait posé problème à la repreneuse qui, sans l’intervention de la commune pour lui fournir un local provisoire, n’aurait pas pu s’installer ».

Faire du 4 en 1

En parallèle de cette réflexion sur les services de santé, les élus font le constat d’une école devenue trop petite, nécessitant une classe mobile. Les bâtiments de l’école hébergeaient la bibliothèque, « dimensionnée pour une commune de 1000 habitants », et la cantine scolaire « trop petite aux vues des effectifs croissants ». Quant à la garderie, « elle était devenue la variable d’ajustement de notre manque de place ». Face à cette situation, les élus ont pris la décision « de sortir tout le périscolaire de l’enceinte de l’école ». Une discussion avec les élus et les enseignants acte le fait que la bibliothèque et la cantine redeviennent des salles de classe. Puis le conseil municipal se positionne à l’unanimité sur le regroupement de l’ensemble de ces services en un seul pôle, en cœur de bourg, à créer.

Impliquer les acteurs

Une commission de travail est mise en place à laquelle sont adjointes des séances de travail en fonction des espaces à concevoir :

  • La cantine ainsi que le réaménagement de l’école est discuté avec la direction et les parents d’élèves,
  • Le pôle santé avec des professionnels de santé déjà installés ou travaillant sur la commune (sagefemme, médecin, infirmière), l’Agence régionale de santé (ARS) et des contacts pris en parallèle (kiné),
  • La garderie avec un agent communal et deux assistantes maternelles,
  • La bibliothèque avec l’association La Luciole (qui gère la bibliothèque existante), un agent communal et un représentant du CG35.

Une démarche globale

Sur la base des discussions des groupes de travail et de références d’autres bâtiments, les besoins en usages, circulations et m2 sont établis. Le cahier des charges de recrutement de la maîtrise d’œuvre est complété d’objectifs environnementaux : une exigence de performance 40 kWh/m2 /an, l’intégration de panneaux photovoltaïques, l’exigence de revêtements sains et de lumière naturelle, une acoustique bien travaillée. L’équipe municipale fait le pari que la situation privilégiée de l’équipement facilitera l’accès à pied ou à vélo, favorisera la dynamique du commerce et la rencontre entre les différentes générations, d’autant que ce nouveau Pôle sera à moins de 50 mètres de l’EHPAD.

Les choix techniques :

  • Accès : parking mutualisé avec l’EHPAD voisin, cheminement piétons et parking à vélos
  • Structure béton, pour séparer phoniquement les espaces, complétée d’une ossature bois. Isolation laine de bois. Bardage en bois et parement en pierres de récupération. Couverture bac zinc
  • Energie : C° estimée à 40 kWh ep/m2 /an. Orientation sud. Double-flux. Chauffe-eau solaire de 300L associé à 5 m2 de panneaux thermiques. 80 m2 de panneaux photovoltaïques.
  • Eau : zones perméables à l’exception des parkings dont les eaux de ruissellement sont dirigées vers des zones enherbées et des plantations.

Toiture en partie végétalisée. Cuve de récupération de 10m3. Débit des robinets à 6l/min et douches à 9l/ min.

  • Cuisine mutualisée avec l’EPHAD
  • Suivi et gestion des consommations par une GTC
  • Gestion des espaces verts en zéro phyto : paillages des parterres, Eco pâturage. Compostage envisagé avec l’EHPAD.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

La ChevalleraisLa Chevallerais
La ChevalleraisLa Chevallerais
La ChevalleraisLa Chevallerais
Quistinic bourgQuistinic bourg
Quistinic bourgQuistinic bourg
QuistinicDes élus de BRUDED en visite dans le bourg
  Recevez nos Brèves mensuelles !