Retiers (35) : 12 logements intergénérationnels intégrés en cœur de bourg

Infos pratiques

Adhérent 2022
Maire : Thierry Restif
Adresse : 19 Rue Georges Clemenceau, Retiers, France
Téléphone : 0299435141
Nbre d’habitants : 4534
Superficie : 41,4 km²
Intercommunalité : Communauté de communes du Pays de la Roche Aux Fées
http://www.retiers.fr/index.asp
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de Retiers

Douze logements et un commerce ont vu le jour au printemps 2019 en plein cœur du bourg de Retiers. Le projet a été initié par la municipalité qui a réalisé les études pré-opérationnelles, puis confié au bailleur social Neotoa. Très bien intégré au centre ville, le projet propose des espaces extérieurs pour chaque logement et des formes architecturales de qualité.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Intervention de l’Établissement Public Foncier pour l’acquisition du terrain

Le terrain, qui donnait directement sur la place de l’église, était une propriété privée. Pour mener à bien le projet, la commune a dû acheter ce terrain, d’une surface de 1200 m² sur lequel était bâtie une maison des années 1960 sans caractère particulier, ainsi que des fonds de jardins. L’acquisition du terrain, le désamiantage et la démolition de la maison, a été portée par l’EPF Bretagne, permettant à la commune de se concentrer sur la définition du projet avant de racheter l’ensemble à l’EPF Bretagne.

Des études préalables menées en régie

Retiers : Plan de situation du projet (Crédit Vendredi Architecture)

En 2016, afin de définir le projet, la municipalité lance une étude pré-opérationnelle et missionne le cabinet Vendredi Architecture accompagné du cabinet Idea Recherche qui avait pour mission d’étudier les besoins sociologiques sur le territoire pour déterminer le programme de l’opération : nombre et typologies de logements, commerce éventuel, etc. Pour cela, les bureaux d’études proposent conjointement avec le CCAS, des enquêtes sur le besoin en logement des seniors (localisation, surface, etc) et font le lien avec les besoins de l’ESAT. Les résultats témoignent d’un besoin de logements adaptés au vieillissement et au handicap, plutôt de petites tailles. Les premiers plans proposés par l’architecte confirment la faisabilité d’une opération comprenant une douzaine de logements.

Un projet confié au bailleur social Neotoa

Le fait de porter l’étude pré-opérationnelle a facilité la recherche d’un porteur de l’opération. En effet nous disposions déjà d’un programme et d’une esquisse architecturale, ce qui permettait de témoigner de la faisabilité du projet. Cela nous a aussi permis d’identifier les besoins au plus près du terrain, et de bien définir les objectifs de ce projet : intégration architecturale, connexions piétonnes, espaces extérieurs pour chaque logements, etc.

Thierry Restif, maire

En s’appuyant sur cette étude et la programmation qu’elle proposait, les élus cherchent alors un porteur de projet : “aucun bailleur privé ne souhaitait intervenir sur le projet “, se souvient le maire, Thierry Restif, “et nous avons confié l’opération au bailleur social Neotoa qui a accepté de porter l’opération en nous reversant 5 000 € par logement“. Au total, ce sont donc 60 000 € qui sont récupérés par la commune lors du transfert des terrains à Neotoa. “L’acquisition et la démolition nous avaient coûté près de 270 000 €, et le reste à charge pour la commune était de 140 000€. Nous avons été lauréats d’un appel à projets du Département qui nous a soutenu à hauteur de 60 000€“, complète le maire.

L’implication financière de la commune montre l’effort fait par la commune pour dynamiser la centralité et donner envie de vivre en centre-ville.

Thierry Restif, maire

Douze logements intergénérationnels de qualité

Le chantier a démarré à la fin de l’année 2017, et l’ensemble des bâtiments a été livré au printemps 2019. Il se compose de T2 et T3, dont trois de plain-pied qui sont adaptés au handicap et au vieillissement. L’opération comprend aussi un logement T4 qui accueille les résidents de l’ESAT du Bois-Macé en colocation. Les surfaces totales construites sont de 883 m² SHAB.

Une allée reliant directement la place de l’église aux nouveaux logements a pu être créée. Elle porte le nom de Charlotte Gastineau, en remerciement d’un don conséquent que cette habitante a fait par ailleurs au CCAS.

Nous souhaitions que cet ensemble accueille des personnes de tous âges : des anciens, des jeunes, mais aussi des travailleurs en insertion. Nous avons aussi pu intégrer un commerce à l’opération, ainsi qu’une connexion piétonne via un porche, qui permet de relier directement la place de l’église et ses commerces, à la place Miescisko qui offre de nombreux stationnements.

 

Qualité urbaine et architecturale, confort des logements

Logements groupés et intimité préservée

Les logements se répartissent sur deux niveaux, avec des accès par escaliers extérieurs aux logements situés à l’étage. Le projet prévoit des espaces extérieurs pour chaque logement, et garantit l’intimité avec des pare-vues et une réflexion sur l’orientation des bâtiments.

Pas de garage, mais des boxes de rangement

L’opération ne comprend pas de garage, le stationnement se faisant sur l’espace public sur la place Miescisko située à une vingtaine de mètres : “cela semble convenir aux locataires, qui de ce fait, ne paient pas de loyer pour le stationnement“, témoigne le maire. En revanche, des boxes extérieurs sont prévus pour permettre aux occupants de bénéficier d’espaces individuels de rangements.

Ce projet a vocation à répondre aux besoins des habitants et propose des terrasses privatives, des boxes de rangement extérieurs, des logements lumineux avec des baies vitrées. L’identité de l’opération a été travaillée avec des menuiseries et garde-corps de couleur orangée qui se veulent ludiques.

Thierry Restif, maire

rédaction : février 2022

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

L'argonaute
Logo CPRB Communes du patrimoine rural de Bretagne

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !