Auray (56) : Un espace de coworking soutenu par la municipalité

L'argonaute

Infos pratiques

Adhérent : 2021
Maire : Claire Masson
Adresse : Auray, France
Téléphone : 02 99 71 91 09
Nbre d’habitants : 14538
Superficie : 6,91 km²
Intercommunalité : CC Auray Quiberon Terre Atlantique
www.auray.fr/
Contact BRUDED : Guillaume Josselin

Autres expériences de Auray

Auray, ville de 14 000 habitants et pôle urbain de la communauté de communes Auray Quiberon Terre Atlantique bénéficie d’un cadre favorable : une proximité de l’océan et du Golfe du Morbihan, un patrimoine bâti riche, une gare TGV à 2h45 de Paris. La municipalité soutient deux tiers-lieux associatifs, l’Argonaute, un espace de coworking et la Fabrique du Loch’, un Fab Lab pour le dynamisme et l’attractivité qu’ils apportent au territoire.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Un espace de coworking associatif

L’argonaute héberge environ 40 résidents permanents dans une ancienne gendarmerie propriété de la commune. La structure a pour objet de promouvoir la mutualisation, le partage et la synergie entre professionnels notamment entre créateurs artisans, artistes et créatifs. Le bâtiment accueille des bureaux privés, des ateliers d’artistes ou d’artisanats, un bureau ouvert de 5 places pour les locations de courtes durées, une salle de réunion et des espaces de vie. La diversité des activités présentes est une véritable richesse et le socle de la synergie professionnelle recherchée. L’animation est assurée par 3 salariés qui assurent la gestion courante du lieu, l’organisation d’événements type salon d’artisans et travaillent sur l’évolution/adaptation du lieu.

Le Fab Lab

La fabrique du Loch’, un Fab Lab, est hébergé dans un ancien bâtiment médical propriété de l’hôpital et mis à disposition par la mairie qui en est locataire. Le lieu accueille de l’outillage, découpe laser, imprimante 3D, faiseuse numérique… et propose des formations pour les utiliser.

Des supports d’attractivité

L’équipe municipal en place depuis 2020 a souhaité soutenir ces structures pour pérenniser leurs activités après avoir analysé leurs externalités sur le territoire qui se sont avérées nombreuses et très positives :

Art et culture :

  • Contribue au dynamisme culturel et artistique du territoire qui constitue la singularité d’Auray, petite ville populaire entre Vannes et Lorient.
  • Accès à culture : Plusieurs résidents donnent des cours (dessin, couture, photos…) Les loyers modérés permettent de pratiquer des prix abordables.

Activités économiques :

  • Créé des espaces de rencontre ; une synergie professionnelle et sociale
  • Favorise la création d’entreprise dans un contexte immobilier tendu
  • Accompagne les mutations du monde du travail et soutien l’entreprenariat en l’accueillant dans un espace dédié

Démographie, mobilité, urbanisme :

  • Diversifie les profils de nouveaux arrivants sur le territoire
  • Fixe à Auray des personnes ‘nomades’
  • Limite les mouvements pendulaires vers les villes plus grandes alentours ou les zones d’activités périphériques.
  • Amène de l’activité dans le centre-ville
  • Donne une fonction à un bâtiment qui n’en a plus pour un coût limité de réhabilitation

Ces deux lieux très complémentaires sont de véritables outils d’attractivité et de dynamisme économique et social du territoire.

Adeline Ageneau, conseillère municipale déléguée aux tiers-lieux

La municipalité soutient l’Argonaute

En 2007, à son installation dans le bâtiment, l’argonaute a bénéficié d’un loyer modéré progressif sur les trois premières années pour faciliter son installation. Cependant, l’association était hébergé sous un bail précaire d’un an générant beaucoup de gestion administrative et une incertitude qui ne lui permettait pas de se projeter, d’investir et donc de se pérenniser. En 2020 et au vu des externalités positives de l’activité, un bail de longue durée qui conforte l’occupation du bâtiment est accordé à la structure.

La commune soutient aussi financièrement l’association dans le cadre de demandes de subventions ponctuelles pour des projets ; événement, développement… En ce moment, la commune subventionne un demi-poste pour aider l’Argonaute dans son projet d’agrandissement / déménagement. Exceptionnellement, pendant le premier confinement lié au Covid, des dotations exceptionnelles ont aussi été versées car l’activité a été très ralentie.

Pour les événements, l’association bénéficie du soutien logistique des services techniques ; par exemple, la mise à disposition et installation de barnums.

Enfin, les administrateurs de l’Argonaute soulignent l’importance d’avoir des élus à l’écoute, et qui constitue un soutien moral rassurant.

Les tâches d’entretiens du bâtiment sont réparties classiquement entre le propriétaire et le locataire. A l’installation de l’Argonaute, en tant que propriétaire, la commune a réalisé les travaux de mise aux normes alors que les embellissements ont été réalisées en chantiers participatifs organisés par l’association.

Les avantages d’une gestion associative

Adeline Ageneau, travaillant elle-même dans un espace de coworking, souligne les avantages d’une gestion associative plutôt que par un service municipal :

  • Importance de l’animation qui nécessite une souplesse dans les plannings qu’il est difficile à gérer pour une mairie.
  • Pérennisation sur le long terme, au-delà des changements d’équipes municipales.
  • Difficulté à financer un lieu où travaillerait des entrepreneurs et qui pourrait être perçu comme de la distorsion de concurrence.

Rédaction : février 2022

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !