Retiers (35) : un cahier des charges ambitieux pour le futur éco-lotissement

Infos pratiques

Adhérent 2022
Maire : Thierry Restif
Adresse : 19 Rue Georges Clemenceau, Retiers, France
Téléphone : 0299435141
Nbre d’habitants : 4534
Superficie : 41,4 km²
Intercommunalité : Communauté de communes du Pays de la Roche Aux Fées
http://www.retiers.fr/index.asp
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de Retiers

La commune de Retiers souhaite réaliser un quartier d’habitation proposant une offre innovante aux futurs habitants en matière de développement durable dans ses composantes sociales, économiques et environnementales.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Une forte demande en logements

La commune de Retiers n’a plus de terrain en vente en lotissements communaux. Un nouveau lotissement est en cours d’aménagement en coeur de bourg, répondant à des objectifs de densité foncière importante et de dynamisation du centre-ville. Les superficies de ces terrains vont de 230 à 300m² maximum. Dans ce quartier les maisons seront mitoyennes avec un petit jardin privatif.

Un futur éco-lotissement communal

Retiers périmètre lotissement

Pour alimenter et diversifier son offre de terrain à bâtir, la commune souhaite ouvrir un autre secteur à l’urbanisation. Deux parcelles ont été récemment acquises par la commune, sous condition d’y réaliser un aménagement plus respectueux de l’environnement, avec l’aide du réseau BRUDED. Le secteur d’étude est situé dans l’enveloppe agglomérée, à moins de 700m à l’Est de la place de l’église. La surface du site est d’un peu plus de 2 hectares.

Un projet encadré par une Orientation d’Aménagement et de Programmation (OAP) au PLU

La commune possède un Plan Local d’Urbanisme approuvé le 14 octobre 2019, modifié et révisé le 21 février 2022. Le projet du lotissement se situe en zone classée 1AUE. L’opération fait l’objet d’une Orientation d’Aménagement et de Programmation au Plan Local d’Urbanisme (OAP n°9) à vocation d’habitat uniquement. L’OAP précise que le projet doit respecter une densité de minimum 20 logement/ha soit créer au minimum 46 logements dont 7 logements locatifs sociaux (15%). L’opération se fera dans le prolongement des voiries du lotissement privé du « Sabot Doré » avoisinant. L’OAP précise également qu’un cheminement piéton permettant de traverser le secteur du nord vers le sud sera créé. Le cadre paysager devra être préservé au maximum, notamment les haies bocagères protégées et un chêne isolé présent sur le terrain.

S”appuyer sur les expériences d’autres collectivités pour définir les objectifs de développement durable du projet

Afin de mener à bien ce projet, le conseil municipal de Retiers a adhéré à BRUDED  par délibération du 13 décembre 2021. Le cahier des charges précise : “En regroupant les données issues de différents projets de lotissements ambitieux d’un point de vue de l’intégration de critères de développement durable, BRUDED permet aux collectivités souhaitant se lancer dans des projets aux ambitions similaires de pouvoir s’appuyer sur l’expérience des communes ayant déjà mené à bien ce type de projet. L’objectif est bien ici de proposer une offre se distinguant nettement des lotissements dits « classiques » par une approche volontariste en matières sociale, économique et environnementale.
Les solutions permettant d’atteindre les objectifs en termes de développement durable énoncés seront étudiées une à une, afin de s’assurer qu’elles ont bien été traduites (plan d’aménagement, règlement) et qu’elles forment un tout cohérent, sans surcoût.

Recrutement de l’équipe de conception : un cahier des charges qui favorise une approche environnementale de l’urbanisme

La commune de Retiers a lancé en juin 2022 la consultation pour retenir une équipe de maîtrise d’oeuvre pluridisciplinaire qui réalisera la conception et le suivi de chantier jusqu’à réception des travaux d’aménagement du lotissement. Le cahier des charges précise que ” L’ensemble du projet devra contribuer à la mise en oeuvre d’une opération à forte qualité architecturale et environnementale, notamment par la prise en compte des critères de l’approche environnementale de l’urbanisme. Cette approche sera déclinée lors de réunions spécifiques et prendra en compte les principes suivants : gestion de l’énergie, (…), de l’eau (…), des déchets, (…), des déplacements, (…), du paysage et de la biodiversité“.
La mixité sociale, la conception des espaces verts et du mobilier urbain, la place de la voiture, devront également faire l’objet d’une attention spécifique.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !