Un projet de mutualisation des moyens de 3 cantines à Concoret (56)

Concoret EHPAConcoret EHPA
Concoret CPIEConcoret CPIE
Concoret Épicerie communaleConcoret Épicerie communale

Infos pratiques

Adhérent depuis 2008
Maire : Ronan Coignard
Adresse : Le Bourg, 56430 Concoret
Téléphone : 02 97 22 61 19
Nbre d’habitants : 761
Superficie : 16 km²
Intercommunalité : Ploërmel communauté
www.concoret.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de Concoret

Commune de près de 750 habitants, Concoret est dotée de 3 équipements de restauration collective : le restaurant municipal, celui de l’EPHA et celui du CPIE Forêt de Brocéliande. A l’initiative du CPIE, une réflexion est aujourd’hui portée pour mutualiser des moyens entre les 3 cantines. Parmi les objectifs : développer les produits locaux et bios.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Une volonté de la municipalité de développer le bio local

Commune de près de 750 habitants, Concoret est dotée de 3 équipements de restauration collective : le restaurant municipal, celui de l’EPHA et celui du CPIE Forêt de  Brocéliande. « Le souhait de notre équipe municipale est d’augmenter encore la part de produits bios locaux dans les repas du restaurant scolaire. Un échange avec la cuisinière avait démarré en ce sens » explique Sarah Müller, adjointe (et co-Présidente de Bruded). Une visite d’une exploitation de Guer organisée par le GAB 56 avait permis d’avancer dans la réflexion.

Une étude à l’échelle du Pays menée par le CPIE

Dans le même temps, les élus rencontrent le CPIE qui leur propose de déposer un projet de concertation entre les trois restaurations collectives afin de diagnostiquer et de mettre en œuvre des actions pour des restaurations collectives durables et responsables. L’implication du CPIE sur le sujet remonte à près de 3 ans : « le Pays de Ploërmel avait répondu à l’appel à projet du Conseil régional sur le développement de projets agricoles et alimentaires territoriaux. Partenaire, le CPIE avait réalisé un diagnostic des approvisionnements des différents sites de restauration collective du pays et identifié les freins et les leviers pour augmenter les approvisionnements locaux » explique Delphine Marot, animatrice. « Ce qui m’avait sauté aux yeux, c’est que plusieurs communes peuvent avoir différents lieux de restauration collective, sans qu’il y ait de liens entre eux. Or, parmi les freins identifiés figurent notamment les questions de logistique pour les livraisons, la nécessité de commander en quantité minimale, le fait de ne pas avoir de local de stockage… ». Autant de freins qui pourraient peut-être levés en mutualisant les moyens ? Une phase de formation s’en était suivi « à laquelle avait notamment participé les 3 cuisinières de Concoret ».

Mutualiser les moyens

Aujourd’hui (avril 2016), avec le soutien de la municipalité de Concoret et l’EPHA, le CPIE a déposé un projet visant à réfléchir sur les synergies possibles entre les 3 sites de restauration collective et favorisant les approvisionnements locaux et bios. « Réalisé avec Thierry Marion, spécialiste de la restauration collective, il associera dans un 2ème temps l’épicerie et le bar-restaurant et bien sûr les producteurs locaux». Le projet  a obtenu le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carosso, une aide parlementaire (Paul Molac) et espère un soutien du Plan régional santé-environnement.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Langouet bourgLangouet bourg
Langouët
Quistinic bourgQuistinic bourg
QuistinicQuistinic
QuistinicDes élus de BRUDED en visite dans le bourg
  Recevez nos Brèves mensuelles !