Retour sur la visite de Bouvron (44) : Un tiers-lieu adossé à la bibliothèque co-construit avec les habitants et les associations

 

C’est à Bouvron que s’est achevé le 9ème cycle régional de visite de BRUDED le mercredi 10 juillet 2019.

Depuis de nombreuses années, les élus de la collectivité sont attentifs à apporter à la population des services et des équipements en lien avec l’évolution des modes de vie, et à associer les habitants aux grands projets de la commune.

C’est dans cette continuité que s’inscrit le projet tiers-lieu. En 2018, pour redynamiser la bibliothèque, les élus ont l’idée de repenser son fonctionnement et d’y créer « un vrai lieu d’interconnaissance, d’échanges de savoir-faire, d’ateliers […] L’idée est de valoriser les savoir-faire de chacun dans une démarche collaborative». La participation active des habitants et des associations de Bouvron est au cœur de la démarche. Des ateliers participatifs ont été organisés entre février et juillet 2018.

La visite, qui a réuni une vingtaine de participants, a pour objet de présenter les caractéristiques du tiers-lieu et la manière dont la commune a conduit la participation citoyenne. La présentation est assurée par Emmanuel Van Brackel, conseiller municipal chargé du tiers-lieu et Adeline Mutel, animatrice et facilitatrice du tiers-lieu. Ce fut l’occasion, à ce stade, de tirer quelques constats et de les partager :

  • Près de 100 personnes ont participé à la construction du tiers-lieu. L’important est d’avoir réussi à fédérer autour du projet et à créer une communauté. Demain, l’enjeu est d’avoir un panel diversifié d’animations et d’activités proposées par les habitants.
  • Le caractère ludique des ateliers a largement contribué à la création de ce lien fédérateur.
  • Des valeurs communes ont émané des ateliers. Ces valeurs seront intégrées dans les futurs statuts du tiers-lieu.
  • La collaboration et le travail mené en complémentarité avec les associations de la commune, les écoles, la maison de retraite… est primordiale pour la pérennité du projet.
  • Il est impératif d’avoir une personne présente et mobilisée pour animer le tiers-lieu. Bouvron a fait le choix d’employer une animatrice/facilitatrice, chargée d’impulser et de maintenir la dynamique

Après un temps d’une heure trente de présentation et d’échanges en salle, le groupe a investi la bibliothèque futur tiers-lieu pour s’immerger dans le local. L’aménagement était au cœur des discussions. La commune ne souhaite pas investir une grande somme pour aménager le lieu. Elle souhaite récupérer des meubles et objets donnés.

Un pot de convivialité a clôturé cette après-midi riche d’échanges.

A Bouvron, le tiers-lieu est au début de son histoire. Les usages, les activités, les espaces, la gouvernance restent encore à définir. Quoiqu’il en soit, ce projet est une expérimentation permanente.

En savoir plus

Un tiers-lieu qui se construit avec les habitants et les associations

Rédigé en août 2019
Thématique : Associer la population à ses projets, Culture, Démarches globales et participatives, Équipements culturels et sportifs

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !