Retour sur la visite de Guiscriff (56) : la médiathèque tiers-lieu, cœur de la revitalisation du bourg

Guiscriff-visite-médiathque_28-juin19

 

La médiathèque est devenue au fil des ans un lieu où l’on vient pour lire, jouer, faire des démarches administratives, travailler, se rencontrer, …  Pour certains c’est donc un espace de vie habituel en plus de son domicile ou de son lieu de travail, ce que l’on désigne sous le vocable de « tiers-lieu ». La visite du 28 juin qui a réuni 15 personnes avait pour objectif de présenter aux participants la mise en place et le fonctionnement actuel de cet équipement et, en quoi il a inspiré la démarche globale de redynamisation du centre bourg qui est en cours.

C’est la co-construction du projet avec les habitants et les partenaires qui a permis d’en arriver là !

Au départ, le projet était bien plus modeste selon Renée Courtel, maire, tant au niveau des espaces à créer dans l’ancienne poste que dans les activités proposées par le lieu. Les élus avaient cependant l’ambition d’en faire une rénovation énergétique exemplaire, une priorité qui sera respectée dès leur arrivée à la mairie en 2008 comme en témoignent les récents travaux d’isolation par l’extérieur effectués sur le complexe salle des fêtes-salle des sports.

‘’C’est l’ABF qui nous a convaincus d’aménager le second étage où nous sommes réunis ce matin, dans cette pièce qui fait aussi office de salle de cinéma et d’exposition. Ce sont les ateliers d’échanges avec les associations qui ont permis d’être beaucoup plus ambitieux en termes d’activités proposées qui, depuis, ne cessent de se diversifier. Ensuite, c’est le dynamisme et le professionnalisme de l’équipe d’animation qui le rend si accueillant et convivial ’’.

           Renée Courtel, maire

La co-construction c’est aussi tout simplement le choix des couleurs, décidé collectivement, espace par espace, lors d’une réunion conviviale sur une journée !

Gestion communale et mini-maison des services de proximité

La municipalité a toujours été claire sur sa volonté d’assurer la gouvernance du lieu, tout en étant très à l’écoute des associations. Elle est donc assurée par comité de pilotage composé d’élus et de l’équipe d’animation. Le budget annuel de 16 000€/an sert à l’acquisition de livres, CD, DVD et autres œuvres ainsi qu’aux actions culturelles organisées par la médiathèque/ludothèque. Pour Corinne Le Bihan, responsable de la médiathèque : « C’est un budget suffisant car nous avons de nombreux partenariats et des mutualisations qui nous permettent d’avoir une offre culturelle de qualité ».

C’est ce pilotage communal qui a permis d’ouvrir un point CAF depuis 2 ans. Il permet aux habitants d’y faire ses démarches administratives avec si besoin l’accompagnement de Corine Le Bihan ou sa collègue qui ont bénéficié d’une formation spécifique. Un service très apprécié des habitants et l’occasion de constater que bon nombre de personnes ont des difficultés avec les démarches en ligne, si grandes parfois qu’ils passent à côté de droits qui les aideraient dans leur quotidien. Elle a ainsi accompagné plusieurs personnes éligibles à la prime d’activité.

A noter que la CAF lie ses aides au fait qu’il y ait une cotisation pour l’abonnement à la médiathèque. Elle est de 12€, et n’est en rien un frein à l’abonnement selon les élus et la bibliothécaire.

Les leviers de la réussite

La co-construction participative du lieu est certainement le levier principal car elle facilite son appropriation par tous ceux y ont contribué. C’est bien un projet partagé qui répond aux attentes formulées collectivement au départ et dans le temps. Parmi les autres qui ont été mentionnées

  • Des temps d’ouverture suffisants et adaptés au quotidien des habitants : 19,5 heures sur 4 jours et fermeture à 19 h00 les mardi, mercredi et vendredi
  • Une offre d’activité diversifiée pour tous les âges : bibliothèque, ludothèque, vidéothèque, cyber-commune, ateliers artistiques, école de musique, expositions, projections cinéma, …
  • Des services qui facilitent le quotidien des habitants afin de pallier à leur éloignement progressif vers les villes
  • Confiance et capacité d’écoute entre tous les acteurs, possibilité pour chacun d’exprimer son avis … même négatif.
  • Une volonté politique claire et constante

Pour Corinne le Bihan » la médiathèque est devenue peu à peu un espace socio-culturel »

Une réussite reconnue

Corinne le Bihan est très satisfaite du bilan comptable : « Nous sommes passés de 300 à 1000 abonnés dont certains de communes voisines ». Mais elle se réjouit autant de voir la mixité intergénérationnelle et du fait que la médiathèque soit devenue un lieu de rencontres et d’échanges autour d’un jeu de société ou autre activité et aussi un lieu de solidarité sociale entre les habitants d’une même communauté.

Le lieu est devenu une référence qui attire de nombreux élus et techniciens curieux de voir cette réussite au cœur d’un territoire rural. Il contribue à valoriser l’image de la commune et de ses habitants et certainement à en attirer de nouveaux selon Renée Courtel : « Les maisons se vendent bien à nouveau ! »

Un projet qui a inspiré la démarche de revitalisation en cours

L’équipe municipale s’est largement inspirée de l’expérience acquise avec ce projet et de la confiance instaurée avec les acteurs locaux pour se lancer dans une démarche globale de revitalisation du centre bourg. Il s’agit à nouveau de répondre au mieux, de manière participative, aux besoins des habitants (services, commerces,…) en les concentrant dans le périmètre de centralité aménagé de manière conviviale. La commune a candidaté au nouvel AAP régional sur le dynamisme des bourgs ruraux pour bénéficier de soutiens financiers. Quel qu’en soit le résultat la dynamique est lancée : une mini crèche proche de la mairie et de la médiathèque est déjà en chantier, un foyer de jeunes travailleurs devrait voir le jour dans le même secteur, l’ancien presbytère et son terrain pourrait être acquis grâce à un portage de l’EPF. De quoi rendre optimiste Renée Courtel et son équipe sur l’avenir de la commune.

En savoir plus sur le projet et découvrir la fiche du CAUE

Rédigé en juillet 2019
Thématique : Associer la population à ses projets, Équipements culturels et sportifs

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !