Retour sur la visite de Laurenan (22) : revitalisation du centre-bourg avec et pour les habitants, le 12 juin

Laurenan-visite BRUDED
L'ancienne poste sera transformée en logements sociaux
Place centrale- marquage participatif temporaire

 

La visite avait pour objectif de faire un point sur la démarche globale de revitalisation de Laurenan et notamment sur la démarche participative. Elle a réuni 35 participants dont une dizaine de personnes engagées dans des réseaux (dont des membres de “La Bascule” de Pontivy ) étaient également présents.

La matinée a démarré par des interventions de Valérie Poilâne-Tabart/maire et Bernard Rouillé (1er adjoint) pour la commune, de Ronan Barbedor pour la Région Bretagne. Puis le groupe a déambulé dans le bourg avant d’être accueilli au “Coeur de bourg” par Pascal Juglet et Sonia Rault deux habitants très impliqués dans le projet de café-épicerie associatif.  La matinée, trop courte selon la plupart des participants s’est achevée autour d’un pot servi sur place.

Sur la démarche globale de revitalisation

« Notre démarche est Inscrite dans un temps long et vient de loin » a expliqué la maire en poursuivant :  « C’est par la construction d’un PLU puis d’études sur la revitalisation que la municipalité a réuni des éléments de diagnostic de la commune et muri une feuille de route globale stratégique et opérationnelle pour le bourg ». La commune était alors prête à présenter un dossier à l’appel à projet régional “dynamisme des bourgs”, dont elle a été lauréate en Octobre 2017 avec à la clé une aide financière de 420 000 €.

Sur les projets en cours

  • Équipement public : la rénovation énergétique de la salle des fêtes en isolant avec des matériaux bio-sourcés (botte de paille en isolation extérieure et bardage bois) : démarrage des travaux automne 2019
  • Habitat : rénovation en 2020 du bâtiment vacant de l’ancienne poste avec un bailleur social pour y installer une famille, création de 3 petits logements en 2021 et sensibilisation auprès des propriétaires de maisons vacantes pour vendre ou être aidé pour une rénovation
  • Commerce : création d’un commerce-lieu de rencontre avec ouverture d’un dépôt de pain géré par 40 habitants bénévoles et préparation d’une épicerie, bar associatif
  • Espaces publics : aménagement de la cour d’école avec plantations, création d’une place au cœur de bourg avec réalisation d’une fresque, test de rétrécissement actuellement avant de matérialiser ce rétrécissement cet automne…

Sur la démarche participative

La commune de Laurenan a mis en place une démarche participative forte avec l’implication d’habitants aux côtés des élus dans le cadre d’une gouvernance partagée.

  • Un comité de pilotage réunissant élus, habitants et partenaires se déroule 5 fois dans l’année
  • Des groupes de travail pour chaque opération menée sont des lieux de discussion et d’avancée dans la mise en œuvre concrète.

La maire a particulièrement insisté sur « l’importance d’avoir une méthode claire et rigoureuse, qui s’ajuste et se précise aussi au fur et à mesure ». Autres points importants soulignés :

  • L’appui d’une ressource extérieure pour assurer l’animation : Sylvain Coquerel, architecte-urbaniste de l’agence territoire en Mouvement
  • Identifier des coordinateurs de projets pour gérer les ordres du jour, les comptes-rendus de réunion,
  • Fixer des règles de fonctionnement pour les groupes : distribution de la parole équitable, accueil des nouveaux venus, le collectif et les projets avant les individus…

Nous avons défini ensemble les valeurs qui guident et cadrent notre démarche collective : tolérance, ouverture aux autres et à tous en général, le groupe est plus important que l’individu (c’est l’université du nous!),  partage et rotation des responsabilités,  rigueur dans l’organisation.

Valérie Poilâne-Tabart, maire

Sur les échanges avec les participants

La diversité des participants s’est traduite par des questions nombreuses et différentes selon qu’elles étaient posées par des élus ou des habitants.

Les premiers ont cherché à bien comprendre le fonctionnement de la gouvernance et notamment savoir qui décide au final. Valérie Poilâne-Tabart a expliqué que les projets inscrits dans l’AAP étaient pilotés par les groupes de travail, sortes de commissions extra-communales composée d’habitants et d’élus, avec pour cadre les engagements pris dans le dossier d’appel à projet. De fait, s’ils sont respectés, le conseil municipal valide leurs propositions. Un comité de pilotage habitants-élus assure la coordination de l’ensemble de la démarche.

Les seconds étaient plus intéressés par le fonctionnement interne des groupes d’habitants. Il a été dit toute l’importance d’avoir comme fil conducteur une exigence collective et des valeurs partagées par tous, une rigueur dans l’organisation et l’animation tout en faisant preuve de souplesse et de convivialité, l’intérêt d’alterner des phases de réflexion et des temps d’actions pour satisfaire toutes les attentes…

En savoir plus sur la démarche participative de Laurenan

 

Rédigé en juin 2019
Thématique : Centres-bourgs : Etudes et Habitat, Démarches globales et participatives

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !