Retour de la visite à Saint-Jean-du-Doigt (29) : 4 juillet 2019

saint-jean-du-doigt-2
visite-st-jean-du Doigt-201

 

C’est sous un beau soleil finistérien que 13 élus et 4 techniciens de 11 communes (dont 7 adhérents) et 9 autres personnes ont découvert le projet de revitalisation de Saint-Jean-du-Doigt (29) sur la création de commerces et la biodiversité pour redonner vie au cœur de bourg le 4 juillet 2019. Les élus ont réalisé des actions de revitalisation du centre-bourg, en créant deux cellules commerciales et en améliorant les espaces publics autour d’un tilleul et l’apaisement de la circulation en entrée de bourg. La commune s’engage aujourd’hui dans un atlas de la biodiversité ainsi que dans des aménagements touristiques pour valoriser le patrimoine naturel et culturel.

Les élus ont présenté l’ensemble des actions “opérationnelles” qu’ils mettent en œuvre depuis 2 ans dans le cade du projet de revitalisation qui est lauréat à l’appel à projet régional de 2017. Les partenaires sont également venu présenter le travail qu’ils ont engagé avec la municipalité : Nicolas Duverger du CAUE 29 et Michaël Tanghe du CPIE Ulamir. Finalement, la présence du sous-préfet, Gilbert Manciet durant la totalité de la visite a conforté les élus dans la qualité de leurs réalisations.

Les cellules commerciales

Nicolas Duverger a présenté les esquisses que le CAUE avait proposé en 2016 aux élus pour aménager deux garages situés en rez-de chaussée d’un bâtiment géré par Finistère Habitat (avec logements sociaux à l’étage) pour en faire 2 cellules commerciales occupées aujourd’hui par 3 commerçantes : une couturière, une coiffeuse et une esthéticienne.

Notre travail est de donner une dimension esthétique, durable à un espace, de remettre en mouvement un lieu. On aide, on parle vrai, voire même on dissuade… Le CAUE est une aide à la décision, ensuite les élus choisissent une maîtrise d’œuvre pour mener le projet.

Nicola Duverger, directeur du CAUE 29

Les élus expliquent la démarche qu’ils ont eue en choisissant de rénover du bâti ancien en cœur de bourg (plutôt que de construire du neuf) pour répondre à une demande forte de professionnelles qui cherchaient des espaces de travail avec “pignon sur rue”.

La commune est de plus en plus réduite au centre bourg. On doit accompagner les habitants pour acheter de l’ancien et les inciter à rénover. On leur fait peur en pensant que c’est plus compliqué ou cher de rénover que de faire du neuf. Cette opération était aussi un moyen de montrer l’exemple

René Le Tallec, adjoint

 

La biodiversité, un élément clef de la dynamique du bourg

Les élus ont choisi de valoriser la biodiversité de la commune pour sensibiliser les habitants sur cette problématique et l’intégrer dans les projets d’aménagement : un atlas de la biodiversité est en cours, un sentier d’interprétation, des aménagements pour l’accueil touristique… Michaël Tanghe a présenté les outils sur lesquels il a travaillé pour mener le travail sur l’atlas : un sac à dos découverte pour inciter les promeneurs/estivants à observer la nature, le sentier d’interprétation…

Le travail avec la commune permet de combiner une approche biodiversité et patrimoine. Les animations “grand public” fonctionnent très bien alors que les habitants sont tr-s demandeurs et présents pour contribuer à l’atlas de la biodiversité.

Michaël Tanghe, CPIE Ulamir

 

En savoir plus :

La page expérience des actions menées à St Jean-du-Doigt

Rédigé en août 2019
Thématique : Aménagements de bourgs et d’espaces publics, Économie locale, commerces et services

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !