Yves Bleunven, maire de Grand-Champ (56)

Yves Bleunven 2

 

Comment avez-vous traduit la question du développement durable au cours de votre mandat ?

Préserver ce qui est fragile, tel est notre fil rouge ! Par nos décisions, notamment en matière d’aménagement du territoire, Grand-Champ (avec l’agglomération de Vannes) influe sur le développement durable par le biais d’actions éco-responsables.

Citons par exemple la démarche d’embellissement et les efforts au quotidien, qui mettent en scène les marqueurs de notre ruralité et l’esprit « Nature » de notre commune, volonté collective, récompensée par l’obtention de la troisième fleur – Villes et villages fleuris ainsi que le label « Station verte ».

De plus, dans une société de plus en plus tournée vers l’épanouissement individuel, où l’hyper connexion et les savoirs en libre accès nous apportent des réponses immédiates… même fausses !!! Qui pouvait imaginer que transmettre ses savoirs soit devenu un acte innovant ? c’est pourtant ce qui se produit à Grand-Champ, et de la transmission sous toutes ses formes : une passion artistique, une entreprise, des savoir-faire artisanaux, l’inclusion, … C’est aussi cela le développement durable !

Quelles sont les grandes lignes de vos réalisations en matière de démarches participatives et qu’est ce qui a motivé votre commune à œuvrer dans ce sens ?

À Grand-Champ, nous croyons au pouvoir de l’intelligence collective !

En effet, l’évolution institutionnelle nous a conduit à penser autrement : Grand-Champ est une commune rurale, oui, mais cette ruralité ne doit pas être synonyme d’isolement, elle doit être une ruralité d’ouverture, moderne, connectée et décomplexée ! Notre commune a évolué au cours de ces dernières années, mais nous souhaitions conserver cette taille humaine qui la caractérise et développer le « Bien vivre ensemble ». Nous avons la chance de disposer d’une ressource précieuse : un réservoir de bénévoles, des citoyens investis, des Grégamistes attachés à leur commune… Aussi, l’équipe municipale s’évertue à les impliquer en organisant des journées citoyennes mais également sur des réflexions à plus long terme.

La mise en place de la « boîte à idées numérique », plateforme web collaborative, en est un exemple. Cet outil a permis aux Grégamistes de proposer des actions innovantes sur des thématiques larges. De ces idées, plusieurs projets ont pu voir le jour : l’Outil en main, le jardin partagé ou la villa Gregam, de nouveaux tiers-lieux !

Mais nous ne pouvions en restez là ! Nous allons donc régulièrement à la rencontre de nos concitoyens en organisant des temps forts où chacun a la possibilité de s’exprimer. Un rendez-vous, en février 2019, a d’ailleurs connu un fort succès : le forum « Ouvrons Grand le Champ des possibles » qui leur donnait l’occasion d’échanger sur les projets structurants, de proposer des idées nouvelles.

Pour parfaire ces démarches, nous nous nourrissons également de la réflexion menée par le « Conseil des Sages », un groupe composé d’habitants de tous âges et horizons, qui est consulté pour avis, toujours dans l’intérêt général.

Nous nous réinterrogeons sans cesse selon les retours des citoyens et usagers !

Yves Bleunven,

Maire de Grand-Champ

 

En savoir plus :

Consulter le dossier « spéciales Municipales 2020 » consacré ce mois-çi aux démarches participatives et à la gouvernance

Lire l’expérience de Grand-Champ “Impliquer les citoyens pour construire collectivement l’avenir de Grand-Champ”

 

 

 

Rédigé en février 2020
Thématique : Démarches globales et participatives

 

Plus de paroles d’élus

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :