Économie d’espace : Enjeux et retours d’expériences à Saint-Nolff (56)

Expérience > L’éco-cité du Pré Vert à Saint-Nolff (56)

La rencontre de Saint-Nolff le 7 novembre dernier a rassemblé de nombreux élus venus échanger sur l’économie d’espace autour des projets de Saint-Nolff et Séné. La Bretagne et le Morbihan en particulier, sont fortement touchés par l’artificialisation des sols et la banalisation des territoires.

Présentations et débats

En préambule, Erell Maguer (CAUE56) précise qu’en Bretagne les surfaces artificialisées ont doublé en 20 ans. Pour faire évoluer ces pratiques de surconsommation, les élus locaux peuvent se donner les moyen de maîtriser le développement de leur territoire (se donner le temps d’une réflexion globale et transversale, se doter d’outils adaptés – PLU, ZAC). Globalement, un changement de regard sur les centre-bourgs, sur la place de la voiture (surdimensionnement des voies, des parkings, etc.) et sur l’habitat (valorisation de l’existant, recherche de nouvelles formes urbaines) pourrait être engagé. Ensuite, Joël Labbé, Maire de Saint-Nolff, présente comment la commune a concrétisé  sa volonté délibérée de limiter son étalement urbain : Plan de référence, A21 et révision du PLU en parallèle, beaucoup de communication auprès de la population. Le développement urbain est désormais cantonné au bourg. Les terrains constructibles sont en ZAD et ils sont tous situés à moins de 300 mètres d’un arrêt de bus. Tout a été prévu pour maîtriser les terrains et leurs coûts (6€ contre 18-20€ offert par les promoteurs). Il est passé à un exemple concret de cette démarche : La ZAC du Pré Vert (130 parcelles) qui privilégie la densité et la limitation de la place de la voiture. Enfin, Luc Foucault, Maire de Séné, a témoigné de la difficulté de mettre en oeuvre une politique volontariste de maîtrise du foncier dans une commune attractive car située aux portes de Vannes et bordée par le Golfe du Morbihan. La première action de cette équipe élue en 2008, a été de réviser le PLU adopté peu avant. Priorité a été donnée à la maîtrise du foncier fortement convoité , à la densification et à la mixité sociale. Cette volonté se traduit aujourdh’ui dans la création de la ZAC de Poulfanc, un quartier traversé par une pénétrante vers Vannes qu’il s’agit de réhabiliter, développer et rendre plus “vivable”. Au-delà des échanges sur les notions de formes urbaines et de densité, l’attention particulière à porter aux centre-bourgs, les élus ont surtout insisté sur la nécessaire volonté politique de maîtriser le développement de son territoire, mettant en avant que les outils existent pour rendre cette maîtrise possible.
Visite CAUE 17 LangouetVisite CAUE 17 Langouet
Saint Médard sur IlleSaint Médard sur Ille
  Recevez nos Brèves mensuelles !