Mouais (44) : permis de construire déposé pour la future école en bois local, paille et terre

MouaisMouais
Mouais_éco constructionMouais_éco construction
La future école de MouaisLa future école de Mouais
La salle multifonctionnelle de Mouais en constructionLa salle multifonctionnelle de Mouais en construction

A l’instar de la salle multifonctions construite en 2012 en bois paille et terre, la petite commune de Mouais planche actuellement sur la réhabilitation-extension de son école.

« Le bâtiment existant date du début du XXème et n’a jamais été rénové depuis. Nous voulons le mettre aux normes de sécurité et de confort sans pour autant engager des travaux trop importants. ». Deux salles de classe, une salle de sieste et les sanitaires prendront place dans un bâtiment neuf relié à l’existant par un préau. « Nous souhaitons proposer un bâtiment confortable et pratique pour les enfants et l’équipe pédagogique, le tout avec un budget contraint », témoigne le maire Yvan Ménager.

Aujourd’hui au stade du permis de construire, le projet prévoit un bâtiment neuf compact inspiré des hangars agricoles à l’image du nouveau bâtiment du pôle enfance de Bouvron, que les élus et bureaux d’études ont visité le 4 janvier 2018.

Construire avec les ressources de la commune

Les élus souhaitent recourir à des matériaux disponibles localement pour construire collectivement la future école, et pensent en particulier à la terre crue. “La terre rappelle notre identité rurale”, témoigne Yvan Ménager, maire. « Nous avons de la terre disponible sur le site, et il reste également des stocks de terre issus de la construction de la salle multifonctions que nous souhaitons mobiliser », complète-t-il.

La mise en oeuvre de terre crue, qui suppose d’analyser la terre disponible sur le site et d’adapter le système constructif à ses propriétés, est venue questionner le déroulé classique d’un projet ; pour soutenir la municipalité et l’équipe de maitrise d’oeuvre, BRUDED a fait appel au Collectif des Terreux Armoricains pour bien définir le projet et anticiper sa mise en oeuvre concrète : période de réalisation des cloisons la plus adaptée, temps de séchage de la terre, etc.

Bois de la commune pour le bardage et l’ossature

En complément de la terre crue, les élus souhaitent mettre le bois de la commune à l’honneur, tant pour l’ossature du futur bâtiment que pour son bardage. « Nous disposons d’une parcelle communale boisée de chênes, que nous aimerions valoriser pour la façade du bâtiment, avec dans l’idéal la participation d’habitants au chantier. » Afin de bénéficier d’un premier avis sur le bois disponible et d’anticiper les étapes à suivre pour bien coordonner le coupage, le séchage, et.c., BRUDED a orienté la commune vers l’association Des Hommes et des Arbres.

Côté administratif, la commune a choisi son bureau de contrôle via un contrat qui prévoit que le projet soit visé en phase APD, PRO et PC ; le dossier de permis de construire a été déposé courant juillet.

Calendrier du projet

Les demandes de subvention ont été réalisées au premier semestre 2018 sur la base d’un dossier PRO. Suite au dépôt du PC en juillet, les travaux débuteront à la fin de l’automne 2018 et se dérouleront en site occupé : ils commenceront par la construction du bâtiment neuf, puis concerneront la rénovation du bâti existant. Le réaménagement de la cour, compris dans les propositions de l’architecte, sera réalisé essentiellement en régie pour limiter les coûts.

Pour découvrir plus en détail ce projet, veuillez consulter cette page de retour d’expérience.

Rédigé en août 2018
Thématique : Chantiers participatifs, Matériaux écologiques et locaux, Écoles et périscolaire, Équipements publics

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !