Breteil (35): La valorisation d’un espace naturel en centre-bourg pour recréer du lien social

Breteil_jardins du presbytère_oct23Breteil_jardins du presbytère_oct23
Breteil_jardins presbytère_bancsBreteil_jardins presbytère_bancs
Breteil_jardins presbytère_tablesBreteil_jardins presbytère_tables
Breteil_jardins presbytère_grumesBreteil_jardins presbytère_grumes

Infos pratiques

Adhérent depuis 2009
Maire : Isabelle Ozoux
Adresse : Rue de Montfort, 35160 Breteil, France
Téléphone : 02 99 06 01 01
Nbre d’habitants : 3495
Superficie : 14 km²
Intercommunalité : Montfort Communauté
www.breteil.fr
Contact BRUDED : Rozenn Simon

Autres expériences de Breteil

La commune de Breteil a souhaité créer le lieu de rencontre qui manquait aux habitants dans le bourg. Un travail de concertation important tant dans la conception que dans la phase opérationnelle a été réalisé avec les habitants pour redéfinir l’usage des jardins de l’ancien presbytère.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Breteil est une commune de 3620 habitants, comprise dans l´aire urbaine de Rennes et en limite de Rennes-Métropole, sur l’axe routier Rennes – Saint Méen le Grand.

L’opportunité de créer un lieu de rencontre et de vie sociale

Depuis 1977, plusieurs propriétés ont été acquises en centre-bourg, dont trois par l’EPFB dans le cadre d’une convention de portage foncier signée en 2012. L’EPFB a perçu une subvention du Département 35 de 60 000 € pour l’acquisition du presbytère et la démolition des annexes situées sur une partie des jardins actuels. A l’arrivée de la nouvelle équipe municipale, le site n’a pas encore été investi. Faisant le constat d’un manque de lieu de rencontres, les élus s’emparent du sujet et relancent la réflexion pour imaginer un projet participatif autour de cette friche. Le projet initial est modifié dans sa méthodologie et son contenu, même s’il inclura toujours des logements, conformément aux engagements contractuels de la Commune envers l’EPFB. La subvention attribuée lors du premier projet, pourra être conservée pour imaginer un lieu de rencontres, sur une surface de 9000 m2.
Le presbytère attenant aux jardins, quant à lui, se délabrait. La commune l’a racheté à l’EPFB en décembre 2021, « nous ne pouvions et ne voulions pas détruire ce bâtiment, qui fait partie du patrimoine breteillais, et d’ailleurs, il a été identifié comme remarquable dans le PLUi », précise Véronique Van Tilbeurgh, adjointe. Les élus imaginent ainsi un projet global avec la transformation de l’ancienne bâtisse en nouvelle médiathèque, et des jardins attenants.

Un premier travail de concertation

Pour aider la commune à organiser la démarche participative, l’équipe fait appel au CPIE de Brocéliande. D’avril à octobre 2020, Benoit Le Barbier, chargé de mission, a animé plusieurs ateliers participatifs auprès des habitants, afin de recueillir leurs attentes pour ce nouveau lieu.

Nous avons demandé aux habitants ce qu’ils souhaitaient faire dans cet espace et non pas ce qu’ils voulaient y voir. Il faut que les gens s’approprient les projets, sinon, ça ne sert à rien, seulement à faire du beau !

Véronique Van Tilbeurgh.

Jusqu’au dessin!

A l’issue de ce travail, le CPIE a fourni un rapport à la commune qui a permis de définir le cahier des charges pour solliciter un prestataire apte à poursuivre le projet.
Le groupement CUESTA/Atelier de paysage Itinérances (Léa Muller) a été sélectionné. Il a poursuivi la démarche d’animation vers les habitants, en recueillant leurs propositions. Sa démarche se caractérise notamment par le fait de travailler avec des matériaux locaux, et des matériaux de récupération. « Léa a fait le tour des bâtiments techniques, pour voir quels étaient les supports ou matériaux, qu’elle allait pouvoir utiliser pour créer le mobilier dans les jardins », explique Véronique Van Tilbeurgh. En allant à la rencontre des habitants, son rôle était également de présenter les différents éléments des jardins et leur gestion: certains espaces seront laissés volontairement à l’état naturel (mare, zones de végétation), avec très peu d’intervention des services techniques.

La main à la pâte

Les habitants ont été invités à donner de leur temps, via des chantiers participatifs (2022, 2023) : en lien avec les services techniques de la commune pour permettre la sauvegarde d’îlots sauvages au sein des jardins. Par ailleurs, trente jeunes en formation sur les aménagements paysagers à la MFR de Rennes-Saint-Grégoire sont également intervenus, pour travailler sur la mare : plantation de 1000 plantes vivaces et d’une centaine de boutures pour créer des haies, en plus d’arbres fruitiers.

Un “kit festif”

En vue de faire vivre ce lieu public et suite aux propositions des habitants, l’agence CUESTA en lien avec une artiste de Breteil, a proposé aux habitants de confectionner un kit festif, composé de banderoles, guirlandes confectionnées en tissu de récupération et nappes. L’objectif est de le mettre à disposition des habitants et associations qui souhaiteraient organiser des fêtes dans les jardins du presbytère.

Un espace immergé dans la nature

L’aménagement des jardins est conçu avec des matériaux recyclés et naturels : du granit, de la grume, du bois. L’objectif est de proposer des ilots de nature en ville, notamment avec la re-création de la zone humide présente historiquement sur le site, composé d’une mare accessible par un ponton avec accès PMR. Par ailleurs, trois îlots de végétation ont été conçus « en libre évolution » et laissés volontairement sans entretien régulier. Hormis ces îlots, l’entretien se fait en régie par le service des espaces verts. Les aménagements se veulent propices à la convivialité : mise en place d’un abri-scène pour les fêtes, d’un barbecue, des jeux pour enfants en matériaux naturels, projet d’un jardin pédagogique…

Un barbecue fait maison

À l’issue des ateliers participatifs, les habitants avaient émis le souhait de disposer d’un barbecue. Les agents communaux l’ont fabriqué avec une base en socle d’assainissement, des briques résistantes à de très hautes températures, et une potence en inox. Le tout a coûté 600€; pour 3 jours de travail par deux agents.

Financement

Dépenses
•Concertation CPIE : 7 200€
•Etude-MOE CUESTA/Itinérances : 36 125€
•Prestation photographique: 3480€
•Travaux et kits festifs (hors travail en régie du personnel communal et des bénévoles) : 87 714,90€
TOTAL : 134 519,90€

Recettes
•Subv° Etat (FNADT) : 40 000€
•Reste à charge : 94 519,90€
TOTAL : 134 519,90€

Le projet vu par CUESTA

Le projet vu par Léa Muller

Contact :
Véronique Van Tilbeurgh, adjointe / 02 99 06 01 01 / mairie@breteil.fr

Documents techniques

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux


  Recevez nos Brèves mensuelles !