Des chantiers participatifs pour l’aménagement de la place du bourg de Trémargat (22)

TrémargatTrémargat
TrémargatTrémargat
TrémargatTrémargat

Infos pratiques

Adhérent depuis 2008
Maire : Yvette Clément
Adresse : Le Bourg, 22110 Trémargat
Téléphone : 02 96 36 55 07
Nbre d’habitants : 177
Superficie : 14 km²
Intercommunalité : Kreiz-Breizh

Contact BRUDED : Bruno Servel

Autres expériences de Trémargat

La culture du faire-ensemble partagée par une majorité d’habitants permet à cette petite commune de conserver son dynamisme et contribue à son attractivité. Le chantier collectif mis en place pour réaménager la place du bourg en est un nouvel exemple.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Autrefois, la pauvreté des terres de ce territoire agricole, à l’écart des grandes routes, était compensée par la solidarité, le lien social et le faire-ensemble. Aujourd’hui, l’intégration des nouveaux habitants est largement facilitée par le fait qu’ils sont généralement porteurs de valeurs proches de celles de ce monde paysan en voie de disparition. Sa « richesse » semble donc résider dans le fait qu’une majorité de Trémargatois partage une vision « durable » de leur territoire, une volonté de s’impliquer dans son devenir et de se prendre en main collectivement…

 

Les municipalités successives accompagnent et favorisent cette dynamique…

L’une des originalités de la commune, c’est le principe généralement admis que les équipes municipales doivent se renouveler de manière importante à chaque mandat, maire compris. Cela permet ainsi à plus de citoyens d’être responsables de la conduite de la commune et l’émergence d’une culture de l’implication dans la vie locale. Du fait que la population soit porteuse de la dynamique, le rôle des élus est plus de l’accompagner afin que les projets et les initiatives puissent se concrétiser. Pour ce faire, la municipalité définit un cadre d’orientations générales à la fois claires et souples, ouvertes aux envies et aux propositions des habitants.

 

…soutiennent des projets associatifs au service du développement économique local et du lien social

La commune a fait le choix au milieu des années 90 d’acquérir le Tremargad Café qui est devenu, au fil du temps, le cœur de la commune. D’abord confié à des gérants, il est depuis 2008 animé par une association locale baptisée « La Pépie ». Grâce à l’enthousiasme et l’implication de ses bénévoles, il est devenu pour les Trémargatois un espace de rencontres, de culture et d’échanges. Toutefois, afin de pérenniser cette aventure financièrement fragile et après une enquête auprès de la population sur ses attentes, la municipalité a validé la création d’une extension qui a permis d’y ajouter un service d’épicerie. L’acquisition du bâtiment attenant au café actuel est dans un premier temps portée par L’Etablissement Public Foncier de Bretagne. L’offre est basée sur le principe du « circuit court » (des producteurs locaux aux consommateurs), ainsi que sur les produits bio, lui donnant une orientation différente et complémentaire avec celle des multiservices des communes voisines.

 

…organise des chantiers collectifs pédagogiques afin de pouvoir réaliser des projets

Pour compenser ses petits moyens financiers, la commune fait régulièrement appel à la population pour réaliser tout ou partie des travaux de projets communaux. Ainsi, la salle des associations installée dans l’ancienne Mairie a été rénovée pour l’essentiel par les associations locales et de nombreux bénévoles dans le cadre d’un chantier collectif qui s’est étalé sur un an. Les bénévoles ont ainsi pu se familiariser avec les techniques d’isolation chaux-chanvre. Des ateliers de mosaïques ouverts à toutes les générations ont permis de créer une décoration murale avec leurs réalisations.

 

Une très forte mobilisation intergénérationnelle pour embellir la place de leur bourg

La place en contrebas de l’église était totalement goudronnée et rien ne la séparait de la départementale qui traverse le bourg. Ni fonctionnelle, ni conviviale, elle déparait dans cette commune « verte ». D’où la proposition de l’équipe municipale de la transformer en faisant appel une fois de plus aux volontés et compétences locales. Le projet a été pensé de manière participative, avec l’appui du CAUE, pour être à la fois durable et simple, afin que les travaux soient réalisables par les habitants. Pendant deux hivers et printemps, des dizaines de personnes de tous âges ont participé à ce chantier collectif. Certains, comme les agriculteurs, avec leur matériel pour la transformation d’un parking goudronné en pelouse fleurie. D’autres, avec leurs râteaux et binettes pour réaliser les aménagements paysagers. D’autres encore ont apporté leurs savoir-faire comme ce retraité soudeur qui a fabriqué du mobilier, ou ces jeunes apprentis qui ont monté une tonnelle à toiture végétalisée. Au final, le coût du projet ne dépassera pas les 10 000 euros et le résultat reflète bien l’identité de la commune.

Des questions sur la pérennité

Pour autant, élus et habitants sont conscients que la démarche n’est pas exempte de contradictions, comme celle de la dépendance forcée à la voiture dans un territoire isolé, de projets non aboutis comme celui d’éco habitat groupé. Le modèle d’agriculture paysanne, socle de la culture locale, pourra-t-il être perpétué ?

Trémargat en bref

  • 1390 hectares, dont 600 de terres agricoles. Pas de remembrement.
  • 192 habitants. En hausse sensible depuis 10 ans.
  • Pas d’école, par choix, pour éviter la concurrence avec celles des communes voisines.
  • 15 fermes, dont plusieurs en circuits courts et vente directe, un paysan boulanger.
  • Un restaurateur traiteur bio, une entreprise de chanvre bio.
  • Café cabaret et épicerie en gestion associative.

 

En savoir plus : émission Tébéo consacrée à ce projet

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Ercé-près-LiffréErcé-près-Liffré - Médiathèque
Bouvron restoco bioBouvron restoco bio
  Recevez nos Brèves mensuelles !