Des déblais de terre transformés en Pump Track à Hédé-Bazouges (35)

pump track Hédé BazougesHédé-Bazouges - Pump-track
terrain de bosses bazougesterrain de bosses bazouges
terrain de bosses 2terrain de bosses 2

Infos pratiques

Adhérent depuis 2006
Maire : Jean-Christophe Bénis
Adresse : 7 Place de la Mairie, 35630 Hédé-Bazouges, France
Téléphone : 02 99 45 46 18
Nbre d’habitants : 2051
Superficie : 22 km²
Intercommunalité : Pays de la Bretagne Romantique
www.hede-bazouges.fr
Contact BRUDED : Camille Ménec

Autres expériences de Hédé-Bazouges

La commune de Hédé-Bazouges vient de réaliser en régie un parcours de bicross (ou “pump track”) en utilisant les terres de déblais issues d’un chantier de la commune. Le projet répond à une demande des jeunes et n’aura presque rien coûté à la municipalité.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

« On est partis d’une envie et d’un problème » introduit Tony Porteboeuf, conseiller délégué à l’action sociale (CCAS), vie associative, patrimoine, citoyenneté…

L’envie : « les jeunes avaient envie d’un terrain pour faire du bicross. Jusque-là, ils jouaient dans le lotissements voisin en passant sur les talus et en entassant des palettes, c’était bruyant et potentiellement dangereux ».

Le « problème » : « un architecte qui travaillait sur un projet immobilier de la commune avait des déblais de terre en trop issus d’un chantier ».

 

« Plutôt que de payer pour évacuer la terre, nous avons proposé à l’architecte de nous la déposer sur le terrain derrière le 1000 club » explique M. Porteboeuf.

Pas moins de 17 remorques de terres seront ainsi déposées sur le terrain en tas alignés, correspondant aux futures bosses du parcours.

« Un agent communal est ensuite intervenu pour former les bosses avec le tracteur de la commune et son godet. J’ai invité les jeunes et leurs parents à venir sur place le jour où cela a été fait afin que l’on dessine ensemble le parcours » précise l’élu. « Cela a nécessité environ une demi-journée de travail ».

C’est ainsi que le pump track prend forme, pour un coût quasi nul pour la collectivité.

En associant les parents, l’élu rédige un règlement  du terrain précisant notamment que :

  • Le terrain est en accès libre et n’est pas surveillé
  • Le port d’équipements de protections individuelles est obligatoire
  • Les usagers devront être couverts par une assurance en responsabilité civile et en individuelle accident afin de couvrir les dommages matériels et corporels éventuellement causés à un tiers ou au matériel
  • Les utilisateurs du terrain de bosses doivent être âgés d’au moins 8 ans (sauf pour les activités encadrées).

« Le règlement d’utilisation s’est écrit dans un jeu de va-et-vient avec les parents.  C’est un mix entre les obligations réglementaires et de sécurité et des apports des parents. »

« Le terrain est très utilisé, chaque fois que je viens, il y a souvent une quinzaine de jeunes à jouer sur le parcours » se réjouit l’élu. « Tout est évolutif, ce n’est que de la terre, il n’y a aucun béton. Le jour où le terrain ne correspondra plus à l’aspiration des jeunes et où on voudra faire autre chose, on pourra remettre le terrain à l’état initial ».

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

La Noe-Blanche PLUI-H BPLCLa Noe-Blanche PLUI-H BPLC

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !