Deux logements communaux adaptés aux personnes âgées et à tous les handicaps à Langoëlan (56)

Langoelan - maisons adaptées au handicap Langoelan - maisons adaptées au handicap
Langoelan plan maisons adapteesLangoelan plan maisons adaptees

Infos pratiques

Adhérent depuis 2014
Maire : Yann Jondot
Adresse : 44, rue Duchelas, 56160 Langoëlan
Téléphone : 02 97 36 96 46
Nbre d’habitants : 410
Superficie : 22,27 km²
Intercommunalité : Roi Morvan Communauté
www.langoelan.fr
Contact BRUDED : Bruno Servel

Autres expériences de Langoëlan

Pour permettre aux personnes âgées et à mobilité réduite de vivre en milieu rural,  la municipalité  de Langoëlan (410 habitants) a fait construire deux logements adaptés à tous les handicaps.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Un projet global : intégration des personnes âgées et handicapées, aménagement du territoire, soutien à l’économie locale

Langoëlan est une commune rurale au nord-Ouest du Morbihan dotée d’un patrimoine architectural et naturel remarquable qui attire de nouveaux habitants. Sa population, 410 habitants, repart à la hausse depuis quelques années et tend à rajeunir. Au sein de Roi Morvan communauté, la commune est l’une des seules à avoir moins de 30% de personnes âgées.

Toutefois, le revenu par habitant y est le plus faible du Morbihan et les retraités sont les plus impactés même s’ils bénéficient des différents services de soins, hospitalisation, transport et aide à la vie quotidienne. Leurs logements sont généralement anciens et peu adaptés à leur âge, surtout quand un accident de la vie les a handicapés. Ils n’ont souvent pas d’autre solution que de quitter la commune quand bien même entrer en foyer logement ou en maison de retraite leur est un crève-cœur.  « Quand on voit une ambulance quitter Langoëlan, on sait que la personne qui s’y trouve ne reviendra peut-être jamais chez elle. C’est vraiment triste de perdre des anciens parce que leur maison n’est pas adaptée à leur état physique. Revenir dans son lieu de vie après un accident est pourtant une question vitale » regrette Yann Jondot, maire depuis 2014. Il est bien placé pour le savoir lui qui est paraplégique depuis ses 22 ans et s’est trouvé confronté à cette situation. « On m’avait proposé de déménager en milieu urbain. Grâce à des amis artisans j’ai pu rester chez moi à Langoëlan et y faire ma vie ». D’où l’idée de créer en cœur de bourg deux habitations adaptées à tous les handicaps pour loger des personnes âgées ou pouvant accueillir des ménages victimes d’accidents de la vie souhaitant rester sur la commune.

Un projet innovant qui a rencontré un écho national

Restait à surmonter les nombreux obstacles administratifs et financiers inhérents à ce type de projet innovant en territoire rural. C’est la commune qui a dû le porter car les bailleurs sociaux, déjà peu enclins à construire des logements sociaux classiques sur ces territoires, ne font pas ce type de programme. Qu’à cela ne tienne, Yann Jondot a frappé à toutes les portes pour chercher des soutiens politiques et financiers, notamment celles des élus nationaux qui l’ont fait connaitre auprès des ministères du logement et des personnes handicapées. Il a été invité à présenter le projet au Sénat.

Ces efforts ont porté leurs fruits financièrement puisque ce sera une opération blanche pour la commune : 50 % de subventions et emprunts couverts par les loyers. Succès aussi pour faire avancer la cause du développement des territoires ruraux car y maintenir les personnes âgées et/ou handicapées c’est préserver directement l’emploi local. Succès enfin en termes d’image et de notoriété pour la commune qui joue la carte du tourisme durable accessible à tous. Succès à personnel enfin pour Yann Jondot qui s’est engagé à la mairie convaincu « qu’en faisant partie des personnes qui décident il pouvait faire valoir la cause des personnes en situation de handicap ». Un engagement qui lui aussi permis de prendre la mesure des contraintes financières et réglementaires imposées aux collectivités pour réaliser les travaux d’accessibilité des équipements publics existants aux handicapés.

Une ergothérapeute pour conseiller la maîtrise d’oeuvre

Pour s’assurer de l’adaptation des logements à tous les handicaps la commune a sollicité une ergothérapeute pour accompagner SOLIHA, le maître d’œuvre.  Les principales caractéristiques des logements sont les suivantes :

  • Terrain en bordure de la rue principale
  • Type T3 de plain-pied (65 et 63 m2 habitables) reliés par un carport (1 Véhicule/logement)
  • Cuisine ouverte sur séjour, 2 chambres
  • Des pièces aménagées pour faciliter la mobilité des personnes en fauteuil
  • Des équipements sécurisés et faciles à utiliser (volets roulants, portail de garage automatique…)
  • Carrelage de grès dans toutes les pièces, anti dérapant dans la salle de bains
  • Plancher chauffant
  • Consommation énergétique estimée : 56 Kwh/m2/an
  • Chauffage par aérothermie

Un projet bien financé et des loyers modérés

La commune aura bénéficié de 50% de subventions ce qui a limité les emprunts à 124 000 €, moitié en prêt PLUS et moitié en prêt PLAI sur 25 ans.  Les loyers sont de 340 et 380 €

L’accessibilité : un objectif et un atout d’attractivité

Yann Jondot et son équipe considèrent que la mise en accessibilité pour tous les handicaps ne doit pas être vécue comme une contrainte mais, au contraire, comme un levier d’attractivité pour les territoires. En effet, selon l’INSEE12 millions de Français sont touchés et, pour les collectivités, leur rendre la vie quotidienne plus facile c’est l’assurance de retenir ceux qui y vivent et d’en attirer de nouveaux.

La commune a l’objectif d’être totalement accessible à la fin du mandat. Elle le fait avec pragmatisme car elle n’a pas les moyens financiers de respecter à 100 % les règles et préconisations officielles. Elle défend auprès des autorités l’exigence de résultat et propose des solutions de bon sens testées par un maire expert. C’est ce qui prévaudra également dans le développement des circuits de randonnée qui vont être développés pour conforter l’attractivité touristique de la commune.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Plérin
PlérinPlérin
Saint Aignan_travaux Ti an DudSaint Aignan_travaux Ti an Dud
Saint Aignan_Ti-an-Dud_inaug_2017Saint Aignan_Ti-an-Dud_inaug_2017
Saint Aignan_terrasse bar épicerieSaint Aignan_terrasse bar épicerie
  Recevez nos Brèves mensuelles !