Hédé-Bazouges (35) : un aménagement à moindre coût pour embellir le bourg !

Hédé Bazouges - végétalisation du bourgHédé Bazouges - végétalisation du bourg
Hédé Bazouges - végétalisation du bourgHédé Bazouges - végétalisation du bourg
Hédé Bazouges - végétalisation du bourgHédé Bazouges - végétalisation du bourg
Hédé Bazouges - végétalisation du bourgHédé Bazouges - végétalisation du bourg
Hédé Bazouges - végétalisation du bourgOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Infos pratiques

Adhérent depuis 2006
Maire : Jean-Christophe Bénis
Adresse : 7 Place de la Mairie, 35630 Hédé-Bazouges, France
Téléphone : 02 99 45 46 18
Nbre d’habitants : 2051
Superficie : 22 km²
Intercommunalité : Pays de la Bretagne Romantique
www.hede-bazouges.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de Hédé-Bazouges

Le bourg de Hédé-Bazouges s’est doté de plantations nouvelles et cela à moindre coût… Comment? La collectivité a simplement effectué des saignées à même le bitume. Accompagnés d’une scénographe et en concertation avec les habitants, cet aménagement permet, au-delà de l’embellissement, de contribuent à cadrer le stationnement et par conséquent à libérer les trottoirs, dégager les sorties de maisons du bourg et sécuriser les piétons !

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Un projet impulsé par le Théâtre de poche et accompagné par une scénographe

Lors du festival de poche de l’été 2012, le Théâtre avait réalisé un aménagement végétal éphémère, dans le centre-bourg. Devant la satisfaction des habitants, et avec le soutien de la commune, le Théâtre a voulu prolonger l’expérience en s’associant à une scénographe nantaise (Caroline Foulonneau, lauréate du concours international des Jardins de Chaumont en 2010) et au CPSA de Combourg et répondu à l’appel à projet « Place aux Jeunes ! », lancé par la région Bretagne” explique Anne Longwell, adjointe. La scénographe a joué le rôle de coordinatrice et le CPSA proposé diverses solutions d’aménagement. Pour recueillir l’avis des habitants, une soirée d’information a été organisée et une exposition présentée en mairie.

Peu coûteux… et peu risqué !

Au final, l’idée est d’avoir un aménagement peu coûteux, qui permette de tester des solutions, avant qu’un réaménagement plus conséquent ne soit réalisé dans les années futures, “sachant que si des erreurs sont faitesce n’est pas grave, car ce ne sont pas des investissements lourds !”. Dès à présent les effets positifs se font ressentir : “au-delà de l’embellissement, les plantes contribuent à cadrer le stationnement et par conséquent à libérer les trottoirs, dégager les sorties de maisons du bourg et sécuriser les piétons.”

 

Un projet collectif : habitants, étudiants, agents municipaux…

D’un point de vue pratique, ce sont les agents municipaux qui ont réalisé les saignées dans le bitume. Des habitants ont fourni des plantes; d’autres ont été achetées à l’ESAT (spécialisée en horticulture) présent sur la commune. La plantation a été menée par les élèves du CPSA de Combourg, encadrés par leurs responsables, avec l’appui du Président de la société d’horticulture 35 (habitant de la commune).

Le projet va dans la continuité de la plantation des bords de murs promue par la commune” conclut Ann Longwell.

 

Contact : Ann Longwell – Tél. : 02 99 45 52 22 – annlongwell@yahoo.fr

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

pipriac_frichepipriac_friche
pipriac_friche_ouverture_bourgpipriac_friche_ouverture_bourg
pipriac_bourgpipriac_bourg
pipriac_bourgpipriac_bourg
  Recevez nos Brèves mensuelles !