Un projet de revitalisation du bourg partenarial à Plouaret (22)

Plouaret églisePlouaret église

Infos pratiques

Adhérent 2007
Maire : Annie Bras-Denis
Adresse : 1 place de l église, 22420 Plouaret
Téléphone : 02 96 46 62 02
Nbre d’habitants : 2252
Superficie : 30 km²
Intercommunalité : Lannion-Trégor Communauté
www.plouaret.fr
Contact BRUDED : Bruno Servel

Autres expériences de Plouaret

La municipalité s’est engagée depuis plusieurs années dans une démarche globale et transversale de revitalisation du bourg en y associant de nombreux partenaires et la population. L’aide financière conséquente obtenue dans le cadre de l’appel à projet régional « Dynamisme des bourgs ruraux » est une reconnaissance du caractère innovant de son approche et va lui donner les moyens de ses ambitions.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Une commune rurale qui doit agir pour rester dynamique et attractive

Plouaret-Éco-lotissement relié à la place de l’église par des venelles

Plouaret est une commune rurale dynamique au cœur du Trégor costarmoricain. La proximité de  la RN 12 et la gare TGV sont des atouts majeurs en matière de desserte et rayonnement. Elle est encore dotée d’un tissu commercial (48 commerces et services) dense et attractif ainsi que de nombreux équipements administratifs et sociaux : gendarmerie, EPHAD, centre des finances publiques, Maison du Développement d’intérêt communautaire (Lannion Trégor Communauté), collège public, deux groupes scolaires (maternelle et primaire), l’un public et l’autre privé, pôle enfance et jeunesse d’intérêt communautaire. S’y ajoute une véritable richesse patrimoniale : 7 monuments historiques classés ou inscrits, labélisation « Commune du patrimoine rural de Bretagne ».

Un réseau associatif dense contribue au renforcement du lien social et de son côté, la municipalité développe une politique culturelle ouverte au monde en tant qu’Identifiant et Marqueur du Territoire, en prenant appui sur le patrimoine, l’histoire locale, la culture bretonne, les associations du territoire (Via Cané, Ti arVro ; Ti Arzourien…) avec un souci de qualité

Cependant, la commune est confrontée à des fragilités qui nuisent à son attractivité :  l’absence d’une véritable place qui serait un élément fort de centralité, une offre locative insuffisante en cœur de bourg qui peine à attirer de jeunes ménages et des personnes âgées voulant se rapprocher des aménités du bourg, des logements anciens qui ne répondent pas aux standards de conforts recherchés aujourd’hui par les ménages, une population qui peine à se renouveler…

Ces forces et ces faiblesses ont été identifiées dès 2013 dans le cadre d’une étude sociologique sur l’attractivité des centres bourgs menée par l’Établissement foncier de Bretagne en prenant comme exemples diverses communes bretonnes dont Plouaret. Un diagnostic qui a été le point de départ d’une prise de conscience par les élus de l’urgence de passer à l’action en s’appuyant sur une grande diversité de partenaires et une mobilisation citoyenne.

Un important appui politique, humain et financier de Lannion Trégor communauté

Plouaret-Borne électrique Lannion Trégor communauté

La démarche de la municipalité Plouaretienne est en synergie avec celle portée par Lannion Trégor intercommunalité, d’où un partenariat actif entre les services et un appui politique fort pour la candidature à l’AAP régional

En effet, le SCOT du Trégor identifie Plouaret comme l’un des pôles de centralité et bourg rural à développer en priorité, non seulement en y apportant davantage de fonctions structurantes mais aussi en y faisant évoluer l’urbanisme. L’ambition est d’y renforcer la mixité sociale, la mixité fonctionnelle, la densité urbaine et de rehausser la qualité de l’espace public.

De plus l’axe fort du PLH est la revitalisation des centres-villes / centres-bourgs, au travers notamment l’enjeu de la réhabilitation de son bâti ancien et de son adaptation aux nouveaux besoins de la population. En outre, Lannion-Trégor Communauté, intercommunalité délégataire des aides à la pierre (en particulier de l’ANAH) et labellisée Plateforme Locale de Rénovation de l’Habitat par l’ADEME et la Région, a mis en œuvre un guichet unique de l’Habitat, le Point Info Habitat, dont l’organisation territoriale est en cohérence avec les polarités du territoire (permanences à Lannion, Plestin les Grèves, Plouaret, Cavan, Tréguier et Pleudaniel)

Lannion-Trégor Communauté a donc logiquement soutenu les candidatures de plusieurs communes-pôles pour leur rôle essentiel dans l’équilibre du territoire, également signifié dans le Projet de Territoire 2015-2020.

Concrètement, ce soutien se traduit notamment par un partenariat étroit Commune/Intercommunalité avec la volonté d’une cohérence entre l’ensemble des politiques concourant à la dynamisation des centres bourgs (urbanisme, développement économique, tourisme, habitat…), la mobilisation d’une ingénierie communautaire au service de ces projets communaux (services de LTC, Bureau d’Etudes) et la mise à disposition de la Société d’Economie mixte Lannion-Trégor. Et aussi des investissements financiers avec des maîtrises d’ouvrage communautaires d’opérations et des participations financières à des projets communaux et de bailleurs sociaux

Partenaires et focus sur la participation

Outre les acteurs institutionnels, la municipalité s’est appuyée sur les réseaux auxquels elle adhère : Communes du Patrimoine Rural de Bretagne, BRUDED, CAUE 22, AMF22. Elle a également sollicité l’Institut de Géo architecture de Brest, École nationale supérieure d’architecture de Bretagne (ENSAB) ou encore l’Institut D’Aménagement Et D’Urbanisme De Rennes (IAUR).

Pour chaque projet les acteurs concernés et la population ont été associés ou consultés avec l’idée de toucher le plus grand nombre : ateliers participatifs, réunions publiques, urne en mairie, entretiens individuels et réunions thématiques avec les acteurs économiques, tests d’aménagement, questionnaires aux associations, …

« Je pense que si nous avons été retenus dans l’appel à projets régional “Dynamisme des bourgs ruraux c’est pour deux choses : une démarche participative avec les  habitants comme pour l’aménagement du bourg et à chaque fois la prise en compte du développement durable. »

Annie Bras-Denis, maire de Plouaret

Le projet global

  • L’aménagement de la place de l’église : Création de 2 places pour des usages partagés, rétrécissement de la voirie automobile pour favoriser les déplacements doux, création d’espaces piétons accessibles aux PMR, traitement de l’accessibilité aux établissements publics et commerces compris dans le périmètre, mise en place de points de stationnement pour vélos, mise en valeur des bâtiments remarquables (Mairie, Eglise, Chapelle, immeubles privés…)
  • Modernisation et mise en valeur de la mairie : Rénovation thermique, mise en place de panneaux photovoltaïques sur le toit du bâtiment principal permettant une production partielle de l’électricité consommée par la mairie, mise aux normes PMR des toilettes intérieures de la mairie, amélioration de l’accessibilité de l’accueil du public.
  • Projet d’habitat social pour personnes âgées/ Projet réalisé par Côtes d’Armor Habitat: Démolition de logements sociaux à étages pour création de pavillons de plains pieds servant de logements de transition pour des personnes souhaitant bénéficier des services de l’EHPAD (repas, soins, sorties, animations) tout en gardant une certaine autonomie.

    Logements sociaux à reconstruire par Côtes d’Armor Habitat

  • Réhabilitation du centre culturel Jean Foucat: Réaménagement de l’ancienne école maternelle, démolition de deux anciens logements de fonction, en articulation étroite avec une réhabilitation de la salle des fêtes Norbert Le Jeune, pour création d’un centre multiculturel comprenant une médiathèque, une salle de projection, des salles associatives ainsi qu’une salle de musique.
  • Opérations de reconfiguration urbaine : Achat et viabilisation d’un terrain pour création d’un terrain à bâtir, agrandissement de jardins privés valorisant le bâti, création de stationnements et création d’une continuité des chemins de randonnée. Aide à la réhabilitation pour les propriétaires privés des maisons riveraines, en lien avec le PLH
  • Revitalisation des commerces en centre bourg : Achat d’un commerce (restaurant) en cœur de bourg, Étude portant sur la réhabilitation d’un espace commercial en cœur de bourg pour la commune.
  • Aménagement du pôle jeunesse : Réaménagement de la circulation et du stationnement autour du collège et de l’espace Enfance-Jeunesse, création d’un quai-bus aux normes PMR et sécurisation des sorties piétonnes des élèves du collège, création d’une voie de bus vers la Route Départementale, création de jeux (échiquier géant) près du collège reconnu pour son club d’échec, création d’un circuit VTT, mini stade…

Le plan de financement

Le plan de financement présenté dans le dossier “Dynamique des bourgs ruraux ” est susceptible d’évoluer au fil de la réalisation des différents projets. La municipalité a jusqu’à 2020 pour engager toutes les études et 2024 pour finir les travaux.

 

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Briec_lotissemnt_maisonBriec_lotissemnt_maison
briec_2017-07-04-18briec_2017-07-04-18
briec_2017-07-04-18briec_2017-07-04-18
  Recevez nos Brèves mensuelles !