Une cuisine centrale pour la restauration scolaire créée à Langonnet (56)

Langonnet cuisineLangonnet cuisine

Thématique(s): Cantines en bio et local

Infos pratiques

Adhérent depuis 2008
Maire : Christian Derrien
Adresse : 1,place Morvan, 56630 Langonnet
Téléphone : 02 97 23 96 34
Nbre d’habitants : 1954
Superficie : 85 km²
Intercommunalité : Roi Morvan Communauté
www.langonnet.fr
Contact BRUDED : Bruno Servel

Autres expériences de Langonnet

Depuis quelques années le centre de vacances communal, situé à 3 kilomètres du bourg, était doté d’une cuisine qui n’était utilisée que le temps des vacances scolaires. D’où l’idée des élus langonnetais de s’en servir pour préparer les repas des 3 écoles primaires de la commune, concédés jusqu’alors à un prestataire.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Tout à créer

Dans un premier temps, en 2010, il a fallu que l’équipement bénéficie d’un agrément DDSV de cuisine centrale, ce qui permet de préparer des repas à l’avance pour être ensuite livrés. Le projet s’est concrétisé à la rentrée de septembre 2010 avec le recrutement d’une cuisinière-gestionnaire qui assure la préparation puis la livraison de 100 repas quotidiens dans une fourgonnette spécialement aménagée.

Pour l’approvisionnement, les élus se sont fixés des priorités :

  • Des produits d’origine locale ;
  • Faire travailler les commerçants de la commune (boucherie, épicerie) en leur attribuant une partie du marché ;
  • Intégrer des produits bios : viande bovine provenant d’une entreprise du secteur, moitié des légumes fournie par un maraîcher d’une commune voisine, laitages et produits secs livrés par une plateforme régionale.

L’outil cuisine étant déjà existant, l’investissement de la commune s’est limité à l’acquisition d’une camionnette aménagée (occasion) et aux bacs de transport des repas. Le prix du repas reste identique pour les familles et l’éventuel surcoût sera pris en charge par la commune.

Un bilan positif après 3 ans de fonctionnement

La cuisine centrale fournit désormais 110 repas en moyenne aux trois écoles de la commune avec environ 20 % de produits bios ou locaux. Christian Derrien (Maire) et Françoise Guillerm (adjointe) dressent un bilan très positif de ce projet.  Les parents d’élèves de disent satisfaits quant à l’amélioration de la qualité des repas et ce sans incidence importante sur le prix demandé aux familles. Ce qui s’est traduit par une hausse du ratio nombre d’élèves/nombre de repas.

Un projet partagé mais des écueils à surmonter

Ce projet est le fruit d’une volonté partagée des élus et des parents des 3 écoles d’améliorer la qualité des repas. L’existence d’une cuisine quasi aux normes et inutilisée, à 3 kms du bourg a facilité sa mise en oeuvre.  Sa réussite est également étroitement liée au recrutement d’une cuisinière compétente, autonome et motivée.

Au rayon des difficultés, l’application des normes qui est plus délicate pour les petites unités et la pérennité de l’approvisionnement chez les producteurs locaux. Les élus admettent que le coût du projet est un peu supérieur à celui fourni dans l’étude de faisabilité réalisée en interne mais ils estiment que c’est de l’argent bien employé: Il suffit de voir le succès des repas auprès des enfants et cette politique d’approvisionnement local contribue à soutenir l’économie du territoire.

Rédigé en nov 2013

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

saint-julien-de-concelles
Plouégat-MoysanPlouégat-Moysan
Plouégat-MoysanPlouégat-Moysan
  Recevez nos Brèves mensuelles !