Le Juch (29) met en œuvre des actions durables

Le Juch projet AAP 2019Le Juch projet AAP 2019
le-juch_2019-03-25
le-juch_2019-03-25-3le-juch_2019-03-25-3
le-juch_2019-03-25le-juch_2019-03-25

Infos pratiques

Adhérent : 2019
Maire : Patrick Tanguy
Adresse : 5 Rue Louis Tymen, Le Juch, France
Téléphone : 02 98 74 71 50
Nbre d’habitants : 725
Superficie : 14,38 km²
Intercommunalité : Douarnenez Communauté
http://www.lejuch.fr/
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Le Juch

Les élus sont engagés depuis longtemps dans des démarches « durables ». Adhérente au réseau BRUDED depuis peu, la commune a aussi postulé sur le volet « travaux » à l’appel à projets régional en 2019 sur des actions fortes. La démarche de revitalisation du centre-bourg est au cœur des actions menées depuis bientôt cinq ans. S’impliquant dans les différents projets menés, l’équipe municipale a œuvré pour la rénovation du bâti, la valorisation du patrimoine, du cadre de vie et des mobilités douces et du renforcement de la centralité.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Situé entre Quimper et Douarnenez, sur le territoire de Douarnenez communauté, Le Juch compte 742 habitants. La commune est reconnue sur le territoire pour sa richesse patrimoniale et la qualité environnementale de ses quatre vallées qui lui confèrent un cadre de vie de qualité, en plus da la proximité du littoral et du centre urbain de Douarnenez. Ce cadre de vie favorise la rencontre, l’échange et les liens intergénérationnels. Malgré cela, sa situation est enclavée : cela se ressent notamment dans la faiblesse de transports en commun.

Les élus sont engagés depuis longtemps dans des démarches « durables ». Adhérente au réseau BRUDED depuis peu, la commune a aussi postulé sur le volet « travaux » à l’appel à projets régional en 2019 sur des actions fortes. La démarche de revitalisation du centre-bourg est au cœur des actions menées depuis bientôt cinq ans. S’impliquant dans les différents projets menés, l’équipe municipale a œuvré pour la rénovation du bâti, la valorisation du patrimoine, du cadre de vie et des mobilités douces et du renforcement de la centralité.

Dès 2014, la commune est retenue dans l’AMI départemental de revitalisation de centre bourg. En 2015, elle se fait assister par le CAUE et FIA qui organisent, entre autres, des ateliers participatifs. Son engagement pour le développement durable a amené à mettre en place des actions assurant le passage intégral au zéro phyto grâce à des choix techniques innovants, (éco-pâturage pour le débroussaillage d’une zone humide, réhabilitation d’un cours d’eau, passage des équipements d’entretien de l’énergie thermique à l’énergie électrique, robots-tondeuses sur le terrain de foot…) qui améliorent les performances environnementales et facilitent la reconquête de la qualité de l’eau. Elle ont aussi permis d’améliorer les conditions de travail des agents techniques. Plus récemment, la commune a choisi d’octroyer une indemnité kilométriques aux agents qui utilisent leur vélo pour se rendre au travail.

Au Juch tout est possible !

Patrick Tanguy, maire

Aujourd’hui, le dernier bar et dernier commerce vient de fermer (septembre 2018) alors que le territoire bénéficie d’un dynamisme certain au regard des différentes sollicitations d’acteurs privés recherchant des locaux vacants en vue d’implanter une activité. Un charpentier devrait bientôt s’installer dans un hangar désaffecté en cœur de bourg, ainsi qu’une entreprise de rénovation de bâtiments. En 2018, s’est ouvert le tiers-lieu « La Cour du Juch », très dynamique, ainsi que celle d’un cabinet de réflexologie. Une Maison d’Assistantes Maternelles projette de s’ouvrir en plein bourg en septembre 2019. À chaque fois la commune joue son rôle d’interface entre les différents acteurs de ces transactions.

 

Le projet de revitalisation

La commune envisage de mettre en œuvre de nombreuses actions qu’elle a inclus dans l’appel à projet régional.

Cinq opérations d’envergure

Opération 1. Conforter la centralité par la création de logements et d’activités. Opération phare du projet : acquisition (via l’EPF Bretagne) et réhabilitation d’une propriété menaçant ruine située en cœur de bourg (maison « De Keroulas »). Des réflexions sont actuellement engagées avec Finistère Habitat pour la création de logements sociaux dans l’un et/ou l’autre des bâtiments (maison principale et hangar). Des réflexions seront menées pour trouver les meilleures options pour accueillir du commerce (bar, épicerie…).

Opération 2. Un patrimoine ouvert sur l’avenir. En collaboration avec l’UBO (Master Patrimoine), la commune finalise l’étude de conception d’un chemin d’interprétation. La valorisation passera également par l’achèvement de la rénovation de l’église (fin 2019 // éclairage intérieur et visite virtuelle). L’acquisition de la colline castrale où se trouvent les ruines de l’ancien château génèrera un pôle d’attractivité important pour les visiteurs.

Opération 3. Cadre de vie, facteur de cohésion sociale. Mise en usage de la plaine de loisirs : aménagement d’une mare et réhabilitation de la zone humide, entretien du site en éco-pâturage, installation de bancs et tables de pique-nique et de mobilier ludo- sportif… Un projet de cabane  au sein de jardins partagés déjà existants serait un espace de liberté, un lieu collectif et convivial. L’idée est de construire un abri de jardin pour les enfants et les parents qui aura pour fonction le stockage d’outils et un lieu de repli et de réunion en cas de mauvais temps.

Opération 4. Réinventer la mobilité en milieu rural. Il s’agit ici de proposer pour le foyer rural, une alternative à la possession du second véhicule. Ainsi, la commune souhaite mettre en place deux véhicules en auto-partage. Deux vélos électriques viendront compléter cette offre. La commune poursuit ainsi sa dynamique de transition : engagement au niveau de la consommation d’énergie (éclairage public leds, électroportatifs électriques, etc.), projet Smart city… Des équipements de moyens de stationnement pour accueillir les randonneurs et  cyclotouristes (40 000/an) complèteront ce dispositif.

Opération 5. Faciliter le développement d’activités. Le tiers-lieu « la cour du Juch » a ouvert ses portes en 2019 (Fablab, espace travail partagé, gravure numérique…). La commune, facilitatrice de cette opération, poursuivra dans cette logique en soutenant le porteur privé pour la rénovation d’un bâtiment et la création d’une salle de formation pour compléter l’outil existant.

Les différentes parties du projet sont dès à présent prêtes à être lancées

  • L’EPF est sollicité pour l’acquisition de la propriété de cœur de bourg
  • L’étude de faisabilité de Finistère-habitat a permis de définir les scénarios envisageables
  • Le premier projet tutoré s’achève, donnant le cahier des charges de l’aménagement du chemin d’interprétation
  • L’étude et l’installation de l’éclairage architectural doit être concomitante à la finition des voûtes de l’église
  • Le second projet tutoré est en cours de validation auprès de l’UBO pour lancement en Septembre
  • L’acquisition de la colline du château est quasi finalisée, et la convention avec l’association va suivre
  • Les programmes d’aménagement des espaces naturels sont définis et les interventions des associations partenaires, prévues : Chantier d’insertion et Gwenili en été, Jardins partagés dès le printemps.
  • Les premiers contacts avec des opérateurs d’auto-partage sont pris et les éléments du cahier des charges du marché à lancer sont maintenant listés
  • Les aménagements vélos seront définis en partenariat avec les différents acteurs pour leur implantation

Plan de financement de l’ensemble des actions

La réponse de la Région et et l’État à l’appel à projet sera donné avant l’été 2019. La commune pourra ou non réaliser l’ensemble des actions en fonction de cela. Toutefois, s’il faut étaler dans le temps leur mise en œuvre, ça sera fait. D’autres projets sur la commune viennent compléter le tableau :

  • la salle polyvalente a été rénovée et agrandie (285 K€ dont 210 K€ de subventions)
  • un cheminement doux à partir de la salle polyvalente (30 K€)
  • Création d’une maison d’assistantes maternelles (projet privé) / démarrage 2019

 

En savoir plus

livret d’interprétation réalisé par les étudiants en projet tutoré avec UBO Quimper

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

st-jean-du-doigt_2018
st-jean-du-doigt_2018
  Recevez nos Brèves mensuelles !