Redynamiser le bourg et intégrer les nouveaux arrivants à Trémeur (22)

bourg

Infos pratiques

Adhérent depuis 2018
Maire : François Dault
Adresse : Rue de la Mairie, Tremeur, France
Téléphone : 02 96 84 80 98
Nbre d’habitants : 735
Superficie : 14,56 km²
Intercommunalité : Lamballe Terre & Mer
tremeurinfo.canalblog.com/
Contact BRUDED : Bruno Servel

Autres expériences de Trémeur

Cette commune rurale qui se développe ne veut pas devenir une cité dortoir avec un bourg sans vie. La municipalité se lance dans un programme de redynamisation de sa centralité.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Un afflux de jeunes ménages … à intégrer dans la vie communale

Située en bordure de la RN 12,  à mi-chemin entre Rennes et Saint Brieuc (30 minutes de voiture) et à 2 kms de la gare de Broons (TER), Trémeur est très attractive pour les jeunes ménages. L’accroissement de la population est sensible : 58 habitants de plus entre 2014 et 2018 (actualisation du recensement de février 2016). Les cinq lotissements sont complets et un nouveau de 14 lots vient démarrer fin 2018. Ces nouveaux arrivants sont majoritairement des jeunes ménages : la tranche d’âge des 30-44 ans est ainsi devenue la plus représentée, ce qui est assez rare pour une commune rurale.  L’école bénéficie de ce rajeunissement : le nombre d’élèves inscrits à l’école est passé de 66 en 2014 à 80 en 2018. C’est un vrai gisement de dynamisme à condition  d’avoir un bourg vivant et attractif qui favoriser la mixité sociale entre tous les habitants.

Un projet de redynamisation en cours

Dès 2014, la nouvelle municipalité a souhaité éviter les investissements au coup par coup et privilégier une démarche d’ensemble du « devenir de la commune et de son centre bourg en particulier », à moyen terme, permettant de programmer son développement de façon cohérente et appropriée à son territoire.

Nous ne voulons pas laisser se reproduire dans notre bourg ce que la ville a fait dans sa périphérie au cours des années 1960.

Francis Dault, maire

Ainsi, la municipalité encourage les habitants du bourg à vendre leurs terrains disponibles (jardins, dents creuses, petites parcelles destinées à l’agriculture de loisirs…). Une révision du PLU allant dans ce sens est en cours. L’objectif est de rendre constructibles les parcelles du bourg et dents creuses limitrophes des réseaux et équipements qui ne le sont pas aujourd’hui. La commune a acquis, en partenariat avec L’EPF, les murs et le fonds de commerce en son nom propre de l’unique café-tabac-épicerie.

Elle s’est appuyée sur des études menées par ds étudiants pour élaborer un plan d’actions qui comprend trois piliers  :

Relier : Inciter les habitants à se rencontrer, à partager puis à fréquenter le bourg,

  • Relier trois lotissements limitrophes entre eux, y aménager des espaces de loisirs et de rencontres
  • Relier chacun des lotissements au coeur de bourg : voies piétonnes, avec des aménagements paysagers, agréables pour cheminer, des porte-vélos, …

Sécuriser l’ensemble du coeur de bourg

  • La place des Ifs : Passer de la place parking du centre bourg à une place lieu de vie ; notion de « Place à Palabres ».
  • Le T’nC (Trem Neizh Café) : « Ouvrir » le bar-épicerie vers le bourg avec un parking accessible PMR et une terrasse face à la place de l’église

Animer le centre bourg : pour y vivre, y trouver les services de proximité, se rencontrer, y lire, se cultiver se divertir.

  • Dynamiser l’offre de logements en centre bourg : Densifier le centre, y rénover des logements locatifs.
  • Rénover le bar-épicerie : En faire un lieu de services, de vie et de rencontre.

Ce sera la feuille de route pour les années à venir

 

 

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

pcaet-pays-de-brestpcaet-pays-de-brest
couverture-22-bâtiments-durables-v3couverture-22-bâtiments-durables-v3
  Recevez nos Brèves mensuelles !