Reprise, rénovation et réouverture de la boulangerie communale avec son logement à Langan (35)

Langan boulangerieLangan boulangerie
Langan boulangerieLangan boulangerie

Infos pratiques

Adhérent de 2009 à 2013 et depuis 2015
Maire : Daniel Yvanoff
Adresse : 12 Rue de Romillé, 35850 Langan, France
Téléphone : 02 99 23 22 63
Nbre d’habitants : 913
Superficie : 7,8 km²
Intercommunalité : Rennes Métropole
www.langan.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de Langan

Suite à la fermeture de la boulangerie et face à l’absence de repreneur, la municipalité a entrepris de racheter les murs et de réaliser une rénovation du commerce et du logement pour les mettre en location.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Une fermeture sans repreneur

Juillet 2013, suite à des problèmes de santé de son boulanger, la boulangerie de Langan est placée en cessation de paiement et ferme. Des repreneurs potentiels se présentent « mais ils ont vite été découragés par la complexité du dossier de reprise nécessitant une mise aux normes coûteuses et une rénovation du logement » expliquent Daniel Yvanoff et Jean-René Denoual, respectivement maire et adjoint de la commune. Convaincus « qu’un village sans boulangerie est un village qui meurt » et que la population «  souhaite absolument garder une boulangerie », les élus décident de prendre le dossier à bras le corps. L’affaire n’est pas simple : « nous n’étions pas propriétaire des murs, il y avait énormément de travaux à réaliser et nous n’avions pas de sous ! ». Les élus décident alors de mener toutes les démarches de front : la recherche d’un repreneur, l’acquisition du bâtiment, l’estimation de la rénovation et la recherche  de fonds.

Des démarches menées conjointement

Les élus décident alors de mener toutes les démarches de front : la recherche d’un repreneur, l’acquisition du bâtiment, l’estimation de la rénovation et la recherche  de fonds. « Au final, nous avons scindé l’opération en deux, le commerce d’un côté et le logement de l’autre et mis le logement en PLAI ce qui nous a permis d’obtenir une aide financière ».

Trouver un repreneur

Tous les repreneurs ont été reçus en mairie. Une relation particulière s’est établie entre la municipalité et  M. Gilles SERRE, résidant dans une commune voisine. “Titulaire d’un CAP de boulanger depuis 1984, il a plus de 30 ans de pratique du métier avec un savoir-faire sur les pains courants, les pains spéciaux la viennoiserie et la pâtisserie”.

Se porter acquéreur du bâtiment

Le bâtiment était propriété de Mme B depuis 1974 ; avec son époux, ils ont été les premiers boulangers de la commune. Reste que le boulanger actuel était juridiquement locataire du local jusqu’à la cession prononcée de son fonds de commerce. Bien qu’ayant trouvé un accord d’achat avec Mme B., la municipalité s’est vue interdire la vente jusqu’à la cession prononcée mi juillet 2014.

Estimer la rénovation

Tous les freins précédents n’étaient pas levés, mais nous ne pouvions nous permettre d’attendre“. La municipalité a donc entrepris de consulter des maîtres d’œuvres pour estimer un montant de travaux afin d’avoir une enveloppe globale, achat du bâtiment avec mise au norme du fournil, et réhabilitation du logement. “Cette étape était fondamentale car pour lancer un appel d’offre, nous devions avoir la validation du conseil municipal pour lancer la démarche“.

Le montage budgétaire

“Les aides existent mais instruire un dossier de subvention nécessite une expérience et une connaissance que nous avons acquise dans le méandre des réglementations administratives”. Pour présenter des dossiers de subventions, la municipalité a du faire valider son projet techniquement et réglementairement par un architecte, choisi après appel d’offre.

Le montage budgétaire est le suivant :

  • Conseil départemental 35 : 41 700
  • FISAC : 27 300
  • Aide parlementaire : 17 000
  • Pays de Rennes : en attente de financement
  • Aide handicap CD35 : 5 500
  • Exonération de TVA : 14 700
  • Fonds propres : 123 800 (financé en partie, 97 000 euros,  par le solde récupéré suite à la dissolution de la CC de Bécherel)

Suivre la réalisation des travaux

Un appel d’offre pour désigner les entreprises des travaux a été finalisé en août 2014 pour un démarrage en septembre et une livraison en décembre. M. Monvoisin, 1er adjoint, a suivi les travaux et participé à toutes les réunions hebdomadaires de chantier.

Un bourg qui revit

Aujourd’hui, après 270 000 euros de dépenses en achat et travaux de rénovation, la boulangerie a ré-ouverte, louée par un boulanger à son compte, « titulaire d’un CAP depuis 30 ans et qui avait une réelle motivation pour s’installer à Langan ». En parallèle la municipalité a travaillé à la mise en place d’un petit marché local. « on a vraiment vu la différence entre l’avant et l’après ouverture de la boulangerie. La commune s’est mise à revivre » témoignent les élus.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Saint-Médard : voiture électrique
PlouaretPlouaret
  Recevez nos Brèves mensuelles !