Riec-sur-Bélon (29) : Un skate park conçu et construit pour et par les jeunes de la commune

Riec sur Bélon skate park 2019
Riec sur Bélon skate park 2019
Riec sur Bélon skate park 2019

Infos pratiques

Adhérent depuis 2009
Maire : Sébastien Miossec
Adresse : 4, rue Cadoret, 29340 Riec-sur-Bélon
Téléphone : 02 98 06 91 04
Nbre d’habitants : 4254
Superficie : 54 km²
Intercommunalité : Quimperlé Communauté
www.riecsurbelon.fr
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Riec-sur-Bélon

En août 2019 est inauguré un skate park réalisé avec les jeunes de la commune et des communes alentour avec l’aide du Pôle Information jeunesse de Quimperlé communauté qui a coordonné le projet en lien avec des élus riécois.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Riec-sur-Bélon est une commune littorale de 4 316 habitants près de Pont-Aven et Quimperlé, ville centre de Quimperlé communauté. Depuis plusieurs années, la commune a mis en place de nombreuses actions qui permettent d’accueillir une population intergénérationelle par l’installation et l’accompagnement de services en centre-bourg : médiathèque, salle des fêtes, halles, logements, quatre écoles, équipements sportifs, etc. Commune dynamique, Riec-sur-Bélon profite aussi de sa situation géographique privilégiée qui lui apporte une économie touristique importante.

En 2016, quatre jeunes ados viennent à la rencontre des élus pour leur demander de rénover le skate park existant en mauvais état. Sébastien Miossec, maire et Claude Jaffré, adjoint en charge des sports ont accueilli cette démarche très favorablement en précisant qu’ils souhaitaient que les jeunes y participent activement.

La mairie n’a pas vocation à accompagner des projets individuels mais plutôt des initiatives répondant à un besoin collectif

Claude Jaffré, 1er adjoint

Une junior association soutenue par le PIJ

Le Point Information Jeunesse (PIJ) est une structure de Quimperlé communauté qui soutient et accompagne les initiatives des jeunes du territoire. Quand les jeunes y ont présenté leur projet pour Riec, Cécile Bazile, animatrice du PIJ, les a accompagnés pour créer Ririder Team, une « junior association » qui portera le projet devenu collectif. Elle restera tout au long du projet aux côtés des jeunes et de leur association, à l’interface de tous les acteurs.

Hédé-Bazouges, un projet inspirant

À l’occasion des trophées du développement durable de 2017, Claude Jaffré découvre le projet lauréat du skate park d’Hédé-Bazouges (voir page BRUDED dédiée) récompensé, notamment par sa forte dimension « participative » (ce sont les jeunes qui l’ont construit). C’est le déclic pour embrayer un projet similaire à Riec-sur-Bélon. Claude Jaffré rencontre alors l’élue référente d’Hédé-Bazouges et Nicolas Peuch, le skateur-concepteur briochin. Ce dernier est d‘accord pour réitérer l’expérience mené à Hédé. À partir de là, les choses vont se dérouler rapidement.

C’est une expérience fabuleuse qui m’a confirmé que jeunes, parents et élus engagés dans un même objectif peuvent se construire mutuellement en prenant le temps de s’écouter et d’échanger.

Claude Jaffré

Concevoir le projet

Nicolas Peuch se rend à Riec-sur-Bélon pour rencontrer les jeunes et dessiner avec eux le projet, du premier au dernier module en expliquant les méthodes de fabrication et définir aussi les budgets nécessaires. La junior association se rapproche ensuite du Département et de la CAF et obtiennent des subventions pour cette réalisation.

Le chantier

La commune a choisi de laisser les jeunes réaliser la plus grande partie du chantier, à l’exception du lissage du sol, sous-traité à une entreprise privée en raison de nécessité d’une forte technicité et d’un outillage spécifique.

Les chantiers se sont finalement étalés sur deux ans, des samedis en journées ou demi-journées. “Il est difficile de retenir l’attention des jeunes pendant une journée entière” précise Claude Jaffré, 1er adjoint. Une dizaine de jeunes étaient présents à chaque fois et encadrés par des adultes, parent et/ou l’animatrice du PIJ. Cette dernière organisait, avec les jeunes de l’association, l’ensemble des chantiers, dans le cadre de ses missions professionnelles d’une part et sur son temps libre, d’autre part. Les agents des services techniques apportaient les matériaux et manipulaient les engins si besoin. Nicolas Peuch agissait comme « assistant à maîtrise d’ouvrage ». L’assurance communale couvrait les jeunes bénévoles contre les éventuels accidents liés aux chantiers, comme lors de tout autre évènement organisé par des associations.

 Les agrès créés ont été contrôlés et certifiés conformes pour leur usage, dans le cadre du contrat global de certification des infrastructures communales.

Les étapes

  • découpage et enlèvement du grillage ceinturant le court de tennis
  • découpage du bitume pour implanter les modules (sur les plans dessinés par N. Peuch)
  • réalisation et placement des modules en béton

Les chantiers se terminaient toujours autour d’un pot de remerciement, offert par l’association Ririder team.

Un skate park à 20 500 €

Dépenses

Recettes

Une réussite pour tous

Les jeunes, qui ont aujourd’hui grandi, ont vu leur projet se concrétiser. Ils ont appris à mener leur association et gérer des budgets, à travailler en équipe et à manipuler des outils, matériaux… C’est un moyen très efficace de s’approprier le projet et d’en assurer son fonctionnement. Ils ont pu également rencontrer d’autres junior associations dans le cadre du réseau national RNJA.

Et demain…

La junior association a permis la création du skate park aujourd’hui très fréquenté par les jeunes. Le lieu pourrait accueillir bien d’autres projets.

Il faut toujours qu’il y ait un adulte référent pour encadrer les jeunes dans leurs projets et leur faciliter les choses

Cécile Bazile, PIJ Quimperlé commuanuté

Les élus se sont rapprochés de l’association « Keroubeach » qui promeut les sports de glisse sur un vaste territoire local. Elle pourrait animer des actions ponctuelles autour du skate park pour le valoriser et l’intégrer dans un réseau plus vaste de jeunes sportifs intéressés par la glisse.

Contact

Claude Jaffré, 1er adjoint Riec-sur-Bélon – 02 98 06 91 04
Cécile Bazile, Service info jeunesse 29 – 02 98 39 39 91

 

 

mis à jour novembre 2019

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Le Mené-Arrêt rézo pouce
voitures-roscoff
Centre-bourg de RoscoffCentre-bourg de Roscoff
roscoff_2016-10-10-41
  Recevez nos Brèves mensuelles !