PCAET et coopérations EPCI-communes : retour sur le webinaire du 8 décembre et l’expérience de Quimperlé Communauté

Expérience > PCAET et coopérations EPCI-communes : retour sur le webinaire du 8 décembre et l’expérience de Quimperlé Communauté

Dans le cadre de son développement auprès des EPCI, BRUDED, a organisé en décembre 2021 un webinaire à destination des élus communautaires et communaux sur le thème : «PCAET : quelles coopérations EPCI-communes pour passer à l’action ?». Si le Plan Climat Air Énergie Territorial est défini et animé à l’échelle intercommunale, force est de constater que sans une forte implication des élus communaux et des acteurs du territoire, bon nombre des actions programmées risquent de ne pas voir le jour. Une coopération entre les structures est donc nécessaire. La présentation a porté sur deux retours d’expériences sur le territoire de Quimperlé Communauté :

  • L’accompagnement de l’EPCI dans l’amélioration énergétique du patrimoine communal
  • L’articulation EPCI-communes pour développer le chauffage au bois dans les bâtiments publics à travers le soutien d’une SCIC « bois énergie » et la création d’une SPL « Bois Energie Renouvelables » à l’échelle de deux EPCI
Télécharger le diaporama   Avec les témoignages de :
  • Christophe Le Roux, maire de Bannalec et Vice-Président en charge de l’énergie et du Plan Climat et Séverine Chauvel, directrice du service environnement
  • Anne Borry, maire d’Arzano (29)

Revoir le wébinaire

 

Points forts de la présentation :

Le témoignage de Quimperlé Communauté a permis de mettre en avant une démarche concrète de coopération EPCI-communes, qui se traduit par de nombreuses réalisations : 18 réseaux de chaleur ont ainsi vu le jour sur le territoire communautaire, qui comprend 16 communes ! Christophe Le Roux, maire de Bannalec et vice-président en charge de l’énergie et du Plan Climat et Séverine Chauvel, directrice du service environnement de Quimperlé Communauté, ont ainsi présenté l’accompagnement mis en place par l’EPCI pour favoriser l’amélioration énergétique du patrimoine communal, via la mise en place de Conseillers en Énergie Partagés directement employés par la CC et par des incitations financières à la mise en œuvre de rénovation globales. Pour Christophe Le Roux, cette relation entre les communes et la CC est très importante, car sans elle il est beaucoup plus difficile d’arriver à développer les projets sur nos territoires:
La transition énergétique est un sujet incontournable aujourd’hui (…) et le Plan Climat est un document très opérationnel. L’EPCI et la commune sont des maillons importants pour réussir ces transitions, par exemple en matière de production d’énergie renouvelable. Le rôle de nos collectivités est indispensable ; nous devons nous approprier les enjeux de la transition énergétique, notamment le changement organisationnel qu’elle implique. Parmi les nouveautés, l’interface avec les communes est un levier incontournable. Christophe Le Roux, vice-président de Quimperlé Communauté en charge de l’énergie et du Plan Climat
L’articulation EPCI-communes pour développer le chauffage au bois dans les bâtiments publics a également été présenté ; Quimperlé Communauté soutient une SCIC « bois énergie » et a contribué à la création de la Société Publique Locale « Bois Énergie Renouvelables » à l’échelle du Pays de Lorient. Ces deux outils permettent un portage à la fois technique, financier et juridique de ce type de projets et ont fortement contribué à la multiplication des réseaux de chaleur bois sur le territoire. Cette démarche a été portée par la CC qui est restée également vigilante à l’origine locale du bois et à la gestion durable des haies bocagères. Anne Borry, maire d’Arzano petite commune de 1300 habitants au sein de Quimperlé Communauté, a ensuite témoigné de l’intérêt des coopérations entre sa commune et la CC, qui a pris tout son sens à l’occasion de la démarche globale de revitalisation du centre bourg initiée en 2017, comprenant notamment un projet de chaufferie bois :
À l’échelle de notre territoire, les modalités de coopération EPCI-communes sont tout à fait désirables ; à aucun moment nous avons eu le sentiment que l’interco voulait nous imposer ses choix, nous sommes restés libres et dans nos décisions. Mais l’apport d’ingénierie est extrêmement précieux pour réfléchir, concevoir, étudier l’opportunité de ce type de projet complexe. Anne Borry, maire d’Arzano
La commune ayant engagé des rénovations lourdes de bâtiments publics, l’accompagnement des Conseillers en Énergie Partagés s’est avéré extrêmement précieux : «  Les CEP ont été associés dès l’amont pour concevoir le projet en lien avec le bureau d’études quand il y en avait un, pour définir une stratégie et nous aider à prendre une décision. Les maitres d’œuvre qui nous accompagnent ne sont pas toujours engagés dans les transitions et nous donnent une vision qui n’est pas toujours la plus vertueuse. Le CEP est là pour rédiger le cahier des charges et dialoguer avec le les bureaux d’études ; cela change tout dans les projets. En tant qu’élus nous restons maitre du choix, mais grâce à ce travail, le choix est éclairé d’un point de vue économique et énergétique, selon les critères fixés en amont. ».

En savoir plus

Élaboration et la mise en œuvre du PCAET de Quimperlé Communauté     Une chaufferie bois plaquette et un réseau de chaleur dans le centre bourg d’Arzano (29)  
Rédigé en janvier 2022
Communique de presseCommunique de presse

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !