Des projets citoyens financés par un budget participatif à Plélan le Grand (35)

Infos pratiques

Adhérent : 2012
Maire : Murielle Douté-Bouton
Adresse : 37 Avenue de la Libération, 35380 Plélan-le-Grand, France
Téléphone : 02 99 06 81 41
Nbre d’habitants : 3620
Superficie : 49 km²
Intercommunalité : Brocéliande communauté
www.plelan-le-grand.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de Plélan-le-Grand

La municipalité de Plélan Le Grand déploie les initiatives de participation citoyenne. Après la mise en place d’une boîte à lettres citoyenne, destinée à recevoir les bonnes idées des habitants, les élus lancent, en 2018 le budget participatif, intitulé « la P’tite Fabrique ».

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

L’implication citoyenne au cœur du projet

«Des projets par les habitants, pour les habitants». Tels est le principe du budget participatif qui permet aux citoyens de proposer des projets pour la ville, lesquels sont ensuite soumis au vote des Plélanais. La collectivité consacre la somme de 7 000 € pour la réalisation des projets.

Des élus convaincus par la démarche

Le budget participatif a pour effet de générer, de la part des citoyens, de l’intérêt à la vie municipale. «Nous voulons montrer aux habitants qu’ils peuvent proposer, agir et que cela peut avoir un impact sur leur quotidien. Cette démarche est importante pour renforcer leur confiance vis-à-vis de la municipalité » s’expriment Bénédicte Rolland et Sophie Boël, respectivement adjointe et conseillère déléguée en charge de cette action.

Comment ça marche ?

Les porteurs de projet, habitants de la commune, déposent en mairie, avant la mi-octobre, leurs propositions de projets en remplissant un formulaire conçu à cet effet. Les projets doivent être d’intérêt général et s’inscrire dans l’une des thématiques suivantes : aménagement de l’espace public, nature et environnement, sécurité, solidarité et vivre ensemble, culture, sport et patrimoine, mobilité, économie, tourisme.
Un comité technique (élus, agents municipaux et habitants) étudie ensuite la faisabilité technique, juridique et financière de chaque projet. Pour la 1ère édition, 7 projets ont été déposés et 4 validés.

Après cette 1ère phase de validation, place au vote des citoyens à partir de la mi-décembre pour élire leur projet préféré. Le vote, ouvert sur une période de deux mois, peut être réalisé dans une urne disponible en mairie ou bien sur la page facebook de la municipalité. Les projets qui ont recueilli le plus grand nombre de voix, dans la limite de l’enveloppe budgétaire de 7 000€, seront mis en œuvre dans l’ordre de préférence établi lors du vote des habitants. En principe, le budget visait à financer un seul projet. La première année, la municipalité a décidé de financer les 4 projets lauréats. “Ils rentraient dans l’enveloppe. Et, ils reflétaient une diversité des aspirations citoyennes, sport, environnement, santé… et contribuaient au dynamisme de la vie communale“ déclare Murielle Douté-Bouton, maire.

Les facteurs de réussite

Une démarche participative ne se traite pas comme un dossier administratif. La motivation et l’enthousiasme sont des atouts importants. Plélan le Grand y a mis d’autres ingrédients :

• Dès le début du projet, la participation des habitants intégrés au comité consultatif de préfiguration du concept, dans les groupes de travail sur la charte graphique et au sein du comité technique d’instruction

• Une implication forte des élus pour définir et porter le projet, à l’image de la délégation dédiée aux initiatives locales et citoyennes accompagnée par Bénédicte Rolland, et Sophie Boël.

• La collaboration avec les agents de la commune, qui sont impliqués tout au long de la démarche. La commune identifie un «agent référent » pour chaque porteur de projet. Il coordonne les actions et créé du lien. Le temps que les élus et les agents doivent consacrer au projet n’est pas à négliger.
• La mise en place d’un cadre clair, pour éviter de laisser place à des projets irréalistes. Le comité technique de recevabilité est aussi très important pour mesurer l’accompagnement nécessaire à la réalisation des projets.

• Des supports de communication qualitatifs et diversifiés: une charte graphique pour marquer l’identité du projet et une animation dédiée pour impliquer un maximum d’habitants. Pour cela, la commune a sollicité la radio locale Timbre FM.

Parole aux porteurs de projets

• Création d’une course de running par Mattéo Fontenel
L’objectif de ce projet est de passer un moment convivial à travers Plélan et ses chemins. Il permettra de rassembler des sportifs de tous niveaux et de tous âges, et de créer ainsi du lien.
Budget estimatif : 2 500 €

• Réalisation et pose de nichoirs à chauves-souris par Mickaël Ouisse
L’objectif du projet est de construire des gîtes artificiels pour les chauves-souris afin de proposer à ces espèces protégées des lieux de repos diurnes et estivaux. La rénovation des granges ou étables, a, en effet, considérablement diminué leur possibilité d’habitat.
Budget estimatif : 750 €

• Exposition de photos ‘‘nature’’ dans les jardins communaux par Titouan Briand et Luc Thouault
L’objectif est de sensibiliser les habitants sur l’importance de la nature qui nous entoure grâce à des photographies prises aux alentours de Plélan.
Budget estimatif : 1 800 €

• Création d’une journée de sensibilisation aux troubles de la mémoire par Ina Moldoveanu
Il s’agit avec ce projet de sensibiliser les habitants aux difficultés des personnes vivant avec des troubles cognitifs et d’améliorer leur qualité de vie. Durant cette journée, organisée autour des troubles de la mémoire, sont prévus : une conférence sur la maladie d’Alzheimer, un spectacle de théâtre sur la mémoire, des ateliers pour tout public
Budget estimatif : 1 500 €

Le succès de la première édition a conduit les élus à poursuivre l’initiative en 2019.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

saint-frégant_2019-presbytre-aprèsfaçade- après
saint-frégant_2019-presbytère-arrièrearrière - après
tepcv vignettetepcv vignette
  Recevez nos Brèves mensuelles !