Kergrist (56) : Démarche et méthode de deux mandats (2008-2020) vers le bien-vivre ensemble

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Infos pratiques

Autres expériences de

Dans le cadre du 11ème Cycle régional de visites « Des projets qui favorisent le bien-vivre ensemble dans nos bourgs », la visite de la commune de Kergrist a été occasion de donner la parole à Bruno Servel, ancien maire de 2008 à 2020. Il a exposé la démarche et méthode de projet suivies par l’équipe municipale au cours de ses deux mandats.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

En 2008, nous étions des nouveaux élus motivés mais inexpérimentés.  Nous avons pris le temps de mieux connaitre la commune et les habitants. L’idée était d’avoir une vision partagée au sein de l’équipe pour nous permettre de définir plus précisément les objectifs globaux mis en avant pendant la campagne.

Une méthode de travail

Une constante dans la conduite de nos projets : se donner le temps de la réflexion et faire appel à des partenaires pour nous aider. Il est préférable d’investir dans la matière grise plutôt que dans le ciment ou le goudron. Il faut savoir perdre du temps en allant voir ce qui s’est fait ailleurs.

Pour cela, la commune a su se faire accompagner dans sa réflexion pour apporter un œil extérieur ou une expertise technique. Elle a sollicité ses partenaires (CAUE 56, CEP) pour faire des études ou du conseil en amont de tous les projets ;

Cela facilite la définition d’objectifs clairs et partagés, une projection à long terme, une hiérarchisation et une planification des projets sur le mandat. Nous avons ensuite demandé au trésorier principal une projection financière pour vérifier que ce calendrier était supportable par le budget communal. Il nous a prévenu que ce serait tendu mais c’est passé et grâce aux subventions obtenues nous avons même pu faire des projets non prévus sans augmenter l’endettement.

Nous avons aussi décidé de travailler rapidement sur des petits projets pour être dans l’action et nous faire la main avant de travailler sur de plus gros projets.  Les habitants ont vu notre manière de faire, nous avons gagné en crédibilité avant de nous lancer dans des projets plus ambitieux.

La démarche des élus de Kergrist de 2008 à 2020 vers le bien-vivre ensemble

Bruno Servel a décrit les étapes de réflexion de l’équipe municipale du constat jusqu’aux réalisations en lien avec le bien-vivre ensemble :

1 / Le constat partagé des élus à leurs arrivées

  • Une commune agricole avec quelques artisans, un centre équestre, une seule école privée qui a du mal à maintenir ses effectifs
  • Des équipements vétustes et peu fonctionnels : la salle des fêtes aménagée dans une ancienne école, l’atelier municipal avec des commodités non conformes pour les agents
  • Un centre bourg quelconque, dans son jus depuis 20-30 ans … mais vivant avec 2 cafés restaurants qui fonctionnent bien, 1 épicerie qui survit et un garage automobile qui fonctionne mais impacte visuellement l’entrée est du bourg.
  • Une commune qui bouge avec un festival de rockabilly organisé par le comité des fêtes qui draine des centaines de fans, des repas associatifs très fréquentés tout au long de l’année, …
  • Une commune dynamique mais un peu repliée sur elle-même, avec des habitants à l’esprit festif qui participent aux événements locaux…
  • La commune était adhérente à BRUDED depuis 2007

 Tout était à faire mais heureusement les finances étaient saines et il ne restait plus qu’à s’y mettre.

2/ Les orientations vers le « bien-vivre ensemble » qui ont valu pendant les deux mandats

  • Développer la commune et l’ouvrir sur le territoire
  • Redynamiser le centre bourg en y regroupant l’ensemble des équipements afin que cela profite aux commerces
  • S’appuyer sur les habitants en les impliquant dans les projets et en étant à leur écoute.
  • Le développement durable comme fil conducteur de tous nos projets et de nos actions. Ses finalités sont à la fois la transition écologique et énergétique mais aussi le bien-vivre ensemble.
  • Changer l’image de la commune vue de l’extérieur et aux yeux des habitants : dynamisme, culture, …

3/ Les actions et les réalisations vers le bien-vivre ensemble

  • Réunions de quartiers

Le samedi matin, nous partions dans le fourgon de la commune visiter deux villages ou quartiers avec café, petits gâteaux et apéritif. Les habitants nous faisaient part de leurs doléances et de leurs attentes. Nous les informions de nos projets. Ces échanges à bâtons rompus ont permis de créer du lien avec les villageois mais aussi entre eux, car notre venue était parfois l’occasion de faire se rencontrer des habitants qui ne se connaissaient pas.

  • Conseil municipal des enfants:

Institué en 2010, il a permis à une quinzaine d’enfants tous les 2 ans de s’initier à la vie citoyenne et de réaliser des projets qu’ils étaient fiers de présenter en conseil municipal ou à la cérémonie des vœux du maire.

  • La journée citoyenne :

La municipalité demande aux habitants de proposer des actions à faire un samedi matin dans le bourg ou les villages. La commune organise et fournit le matériel nécessaire. Les chantiers se terminent par un pique-nique festif. Chaque année entre 30 et 40 personnes y participent

  • Des équipements, adaptés aux besoins de la commune,
    • 1er mandat : construction de la salle Kaméléon ; salle culturelle, bibliothèque et salle des associations +  aménagement paysager de ses abords
    • 2ème mandat : rénovation de la salle polyvalente « Cocagne »
      • Améliorer les conditions pour les bénévoles pour pérenniser l’engagement
      • Améliorer les conditions d’accueil pour les usagers

L’objectif a été de les maintenir en cœur de bourg au plus près des commerces et de les rendre plus fonctionnels et plus accueillants.

  •  Des équipements de loisirs
    • Un stade multi-sports

Ce projet auquel le conseil municipal des enfants a été associé fait l’unanimité toutes générations confondues.

    • Un pump-track ou champ de bosses pour les vttistes

Il a été dessiné et construit par deux jeunes spécialistes en utilisant des stocks de terres entassés depuis des années.

  • Réaménagement du bourg et des entrées par petites touches

Avec deux restos ouvriers qui marchent bien, c’est un peu le bazar dans le bourg le midi. Nous avons simplement à l’organiser et à le rendre plus vivable : fleurissement, trottoirs protégés, cheminements doux vers l’école et le lotissement, réduction de la vitesse de circulation.

  • Des animations et des évènements festifs ou culturels qui confortent les commerces du bourg
    • Programmation culturelle régulière ; salles église, chapelle
    • Fête de la musique au milieu du bourg
    • Marché de producteurs

La salle Kaméléon avec ses gradins rétractables (97 sièges) est une mini salle de spectacles sans scène adaptée à une grande diversité de spectacles. Elle est également utilisée par des artistes pour des résidences qui donnent lieu à un spectacle gratuit.

  • Conforter les commerces : animations dans le bourg (fête de la musique, concerts et résidences d’artistes à la salle des fêtes), commandes à l’épicerie, pots et repas fournis par les restaurants…
  • La maison des jeunes pour donner l’occasion de se rencontrer et de faire des choses ensemble

La plupart des jeunes qui la fréquentent ont participé au conseil municipal des enfants. Cette maison leur permet de garder du lien entre eux et de monter des projets accompagnés par l’association Familles rurales.

 

édité en juillet 2021

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

logo ancpen
Concoret - etang-avant-vidange-credit-gbo
Concoret - zone-humide-apres-vidange-credit-gbo
Concoret Passerelle zone humide
Concoret cours d'eau étangConcoret cours d'eau étang
Concoret zone humide étangConcoret zone humide étang
Rupture digue avant pose passerelle

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !