Entretien d’un bassin de rétention par des chèvres à La Chapelle des Fougeretz (35)

La Chapelle des FougeretzLa Chapelle des Fougeretz

Infos pratiques

Adhérent de 2007 à 2014
Maire : Anne Le Floch
Adresse : 2, rue de la Mairie. BP 7, 35520 La Chapelle-des-Fougeretz
Téléphone : 02 99 13 13 13
Nbre d’habitants : 4238
Superficie : 9 km²
Intercommunalité : Rennes Métropole
www.lachapelledesfougeretz.fr

Autres expériences de La Chapelle des Fougeretz

La Chapelle des Fougeretz dispose de plusieurs vastes espaces naturels à entretenir (un bassin de rétention paysager et des prairies). La commune est par ailleurs dans une démarche de « zéro phytos » et met en place des méthodes alternatives pour l’entretien des espaces verts.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience
Ces espaces étaient entretenus à la débroussailleuse à dos, par un prestataire extérieur. Mais cela générait bruit et consommation de carburant.Sur la proposition d’Hervé Gapihan, conseiller, la commune a fait l’acquisition de 3 chèvres des fossés (1 mâle et deux femelles) à l’Ecomusée de la Bintinais et de 3 ânes pour gérer de manière extensive les espaces. La mise en place s’est avérée facilitée par la mise à disposition de la commune du matériel, par Hervé Gapihan, propriétaire d’âne à titre individuel : tonne à eau mais aussi attelage (selles, harnais…). En effet, une fois par mois, l’une des deux lignes communales de pédibus se transforment alternativement en « asinobus », sous la houlette d’une employée communale.

Les aspects techniques

  • Les clôtures ont été mises en place par la commune. Pour les chèvres, il s’agit d’une clôture « 3 fils » avec batterie branchée sur secteur. Pour les ânes, le choix s’est porté vers une clôture en fil à mouton, fixée sur des poteaux châtaigner et branchée sur batterie. Des abris ont été construits pour les animaux.
  • Les chèvres s’abreuvent directement au ruisseau du bassin de rétention. Pour les ânes, une tonne à eau est remplie à peu près toutes les 3 semaines.
  • Reproduction : les ânes sont tous castrés. Côté chèvres, la commune laisse pour le moment les choses se faire. A terme elle envisage de séparer les mâles des femelles.
  • Côté alimentation, la commune fait elle-même son foin.
  • Côté soins, ils restent assez sommaires, plus importants pour les ânes toutefois.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

La Chapelle Thouarault ZACLa Chapelle Thouarault ZAC
La Chapelle Thouarault ZACLa Chapelle Thouarault ZAC
La Chapelle Thouarault ZACLa Chapelle Thouarault ZAC
La Chapelle-Bouëxic_produits d'entretien
  Recevez nos Brèves mensuelles !