La Vraie-Croix (56) : La reconquête du centre bourg avec une vision globale et une réalisation par étapes

Infos pratiques

Adhérent depuis 2007
Maire : Pascal Guiblin
Adresse : 1, place du Palais, 56250 La Vraie-Croix
Téléphone : 02 97 67 23 62
Nbre d’habitants : 1501
Superficie : 17 km²
Intercommunalité : Questembert Communauté
lavraiecroix.bzh
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de La Vraie-Croix

Une réflexion globale et participative pour l’élaboration de son plan de référence a permis à La Vraie-Croix de définir sa stratégie de développement urbain en ciblant les projets prioritaires. Aujourd’hui bien engagés, ils concourent au dynamisme et au bien-vivre du cœur de bourg.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Située aux portes de l’agglomération Vannetaise et à moins de 10 min de Questembert, La Vraie-Croix est une petite commune rurale dynamique de 1 501 habitants, connue pour son patrimoine bâti et sa dynamique participative de fleurissement.

Une réflexion globale

En 2013, conscients du potentiel de la commune mais aussi de ses besoins de développement, les élus se questionnent sur la marche à suivre.

Nous avions un bourg vieillissant, des trottoirs non adaptés, un éclairage public à revoir, un parking sur la place centrale la rendant peu propice à la flânerie… Tout notre cœur de bourg était à refaire, mais par quoi commencer ?  témoigne Pascal Guiblin, alors adjoint, élu maire en 2020.

Ils recensent alors les différents équipements de la commune, ainsi que les bâtiments et terrains stratégiques et disponibles en centre bourg. En parallèle, ils font l’état des lieux des besoins et usages possibles.

Face à l’ampleur de la tâche, nous avons rapidement fait appel au CAUE et au cabinet TerrAterre pour nous assister dans la démarche, se souvient le maire.

Des ateliers participatifs enrichissent le diagnostic avec les avis, pratiques et besoins des habitants. Les élus visitent aussi d’autres communes (Monteneuf, Locmaria-Grand-Champ, La chapelle Caro) dont certaines avec BRUDED, pour nourrir leur réflexion et s’inspirer d’autres expériences. Après deux ans de travail, le Plan de référence final est adopté par le conseil municipal début 2015 ; il définit la stratégie globale d’aménagement et le programme d’actions pour les 5 années à venir.

C’est une démarche qui part de loin. Nous avons fait un diagnostic complet qui nous a permis d’avoir une vision globale et à long terme.

Valoriser et sécuriser les espaces publics

Un des premiers chantiers concerne la requalification des espaces publics centraux. Le cabinet A7 Lieux accompagne la commune dans cette phase opérationnelle. Objectifs : atténuer l’impact de l’automobile, sécuriser et favoriser les déplacements piétons. Les travaux commencent en 2016 par l’enfouissement des réseaux, la rénovation de l’éclairage public (passage aux leds, harmonisation des mâts) et l’arasement des trottoirs pour faciliter l’accessibilité, puis se poursuivent en 2018 sur les places centrales du bourg.

Pour ralentir la circulation de façon naturelle, les voies ont été redessinées avec une légère déviation, en réduisant un peu la taille de la chaussée, mais aussi en répartissant différemment le stationnement et en créant des terrasses devant les commerces, explique Pascal Guiblin.

La piétonisation de la place du palais avec l’installation de bancs et d’espaces de verdures, et le passage en ‘‘zone 30’’ apportent apaisement et convivialité au centre bourg. Le prochain chantier s’attellera à l’aménagement des 4 entrées de bourg, le plan de référence élaboré en amont permettant de s’assurer de la cohérence globale des aménagements.

Un soutien et une reconnaissance régionale

Déjà bien engagée dans la mise en œuvre de son programme d’actions, la commune est lauréate en 2019 de l’AMI régional sur le dynamisme des bourgs ruraux. Elle bénéficie ainsi d’un soutien à hauteur de 700 000 € pour déployer ses projets. Et ils sont nombreux !

Pôle multifonctions et micro-crèche en centre bourg

Début 2020, la commune a entrepris la restructuration de sa salle polyvalente / restaurant scolaire pour créer un pôle multifonctions dédié à l’enfance et la famille à côté des écoles et de l’ALSH. Une large concertation a été menée dans le cadre d’ateliers de travail avec les habitants, usagers, utilisateurs afin de définir les besoins. Ce lieu majeur situé en coeur de bourg a vocation à devenir un espace intergénérationnel, favorisant le lien social et l’animation du centre bourg.

L’équipement comportera à terme :

  • Un pôle enfance-jeunesse regroupant le restaurant scolaire, le centre de loisirs intercommunal, le relais d’assistantes maternelles, le lieu de rencontres parents-enfants, la garderie périscolaire.
  • La salle polyvalente, ‘‘salle des familles’’ qui accueillera des festivités familiales et culturelles, et des salles de réunions ouvertes aux associations.

Une micro-crèche est également en cours de création pour accueillir à terme une dizaine d’enfants et répondre aux besoins exprimés par les familles et entreprises du territoires. L’équipement sera géré par une association, et les entreprises de la commune intéressées ont déjà réservé des places pour les enfants de leurs salariés. La location de places permettra d’équilibrer le financement du projet.

Renouvellement urbain sur l’îlot Jehanno

Grâce au portage de l’Etablissement Public Foncier de Bretagne, la commune fait l’acquisition de l’îlot Jehanno, qui comprend 400 m² de bâti ancien de belle qualité architecturale avec un terrain de 1000 m², le tout situé en plein cœur de bourg au contact des places principales et de la mairie. Une étude architecturale, urbaine et financière est lancée (cabinet Minier). En concertation avec les habitants et les acteurs locaux (commerçants, professionnels de santé, office de tourisme intercommunal) elle définit les usages et vérifie la faisabilité du projet. Il est ainsi prévu que l’îlot accueille logements, commerces, artisanat d’art, pôle de santé, tourisme, tiers-lieu et espace de co-working. Face à l’importance et à la complexité du projet, la commune a fait appel en 2020 à la Sembreizh en assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’accompagner dans l’optimisation des coûts et la définition du portage financier de l’opération.

Projet de tiers-lieu : tourisme, co-working et convivialité

Les élus prévoient de créer un tiers-lieu en plein coeur de bourg, au sein de l’îlot Jéhanno. Ce lieu a vocation à être :
– une vitrine touristique de La Vraie-Croix : mise en valeur des artisans d’art, information touristique, point de départ des visites guidées, point d’étape de la piste cyclable Questembert-Presqu’île de Rhuis.
– un espace de co-working (avec wifi haut débit).
– un lieu collaboratif pour les habitants et associations de la commune

Et après ?

Pascal Guiblin explique.

On ne manque pas de projets pour la suite. Le réseau de gaz devrait être installé d’ici 2021, et on a toujours le projet d’obtenir une halte ferroviaire.

Autant d’atouts pour un bourg vivant et attractif !

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

treflevenez_2018-07-06-7_et-machine--pain
  Recevez nos Brèves mensuelles !