Le Juch (29) : Un projet de bar-restaurant-tiers lieu en milieu rural pensé avec la population

Infos pratiques

Adhérent : 2019
Maire : Patrick Tanguy
Adresse : 5 Rue Louis Tymen, Le Juch, France
Téléphone : 02 98 74 71 50
Nbre d’habitants : 725
Superficie : 14,38 km²
Intercommunalité : Douarnenez Communauté
http://www.lejuch.fr/
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Le Juch

La commune mobilise ses habitants pour définir le futur commerce – lieu multi activités dans le bourg. Elle lance ensuite un appel à projet pour identifier des porteurs de projets qui participeront à la conception du lieu, toujours en lien avec les habitants.

Cette page projet est en lien avec la démarche du projet du Juch

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Le Juch est une petite commune rurale de 736 habitants située entre Douarnenez et Quimper, à l’écart des axes routiers. Afin de maintenir une dynamique locale, les élus ont engagé différentes actions pour leur centre-bourg depuis 2014 : ateliers participatifs, embellissement, accueil touristique, soutien de projets d’installations (atelier créatif de découpe laser , maison assistantes maternelles, artisans), création de logements…

Fermeture du dernier bar et opportunité immobilière

En 2017, le dernier bar de la commune ferme ses portes alors qu’une grande maison (un ancien commerce fermé depuis de nombreuses années) est mise en vente. La commune préempte le bien et sollicite l’EPF Bretagne pour l’acquérir. Le bailleur Finistère habitat est également impliqué dans le projet pour créer des logements sociaux dans le bâtiment agricole situé de l’autre côté de la cour.

La commune réfléchit alors à un projet de commerce – lieu de vie multi-dimensionnel dans une approche globale sur la revitalité du bourg. En 2019, elle est lauréate à l’appel à projet régional sur la revitalisation des centres-bourgs sur le volet travaux à hauteur de 380 K€.

Travail avec le TAg 29

Pour réaliser ce commerce/lieu de vie, la commune choisit de travailler avec le TAg 29 (territoires agiles) dont l’objectif est d’inventer des solutions entrepreneuriales solidaires et durables à partir des besoins sociétaux identifiés sur le territoire. Il propose un travail en trois temps :

  • Mobiliser le territoire pour faire émerger les besoins et qualifier les idées
  • Réaliser une expertise et une étude d’opportunité
  • Choisir un porteur de projet et l’accompagner à la création de l’entreprise
  • Mobilisation du territoire et étude d’opportunité

En août 2019, suite à l’achat du bien par l’EPF, la commune organise une réunion publique avec 90 personnes. Les élus y présentent le projet dans sa globalité et leur volonté d’y impliquer les habitants. « On ne s’attendait pas à ce qu’il y ait autant de monde, on a pris conscience qu’on répondait à une attente très importante de la population » explique Patrick Tanguy, le maire. Les élus proposent aux habitants volontaires de s’inscrire à une commission « commerces et services » pour mettre en œuvre cette dynamique : 22 personnes s’y impliquent.

Il est important d’associer les habitants, qui font preuve d’une réelle expertise, tout au long de la démarche jusqu’au choix du porteur de projet
Patrick Tanguy, maire

Enquêter pour connaître les besoins

En octobre 2019, le TAg vient en « résidence » dans le bâtiment du futur commerce pendant une semaine et propose une enquête, un travail de porte à porte en lien avec la commission, pour sonder les habitants et des goûters avec les enfants de l’école pour obtenir leurs paroles. Les résultats riches et variés (110 réponses soit 35% de la population) ont été analysés et présentés. Les choix des habitants pour le devenir de ce lieu se lisent ainsi :

  • Bar – café – lieu de convivialité > 46
  • Bar + épicerie > 14
  • Épicerie  > 48
  • Boulangerie > 31
  • Restaurant > 15
  • Animations culturelles >8

Les avis divergent sur le type d’épicerie (bio, dépannage, distributeur automatique…). Un « forum ouvert » réunissant 30 personnes en quatre ateliers est alors organisé : les participants mesurent la difficulté de maintenir un petit commerce au Juch avec la proximité de Douarnenez. Le défi sera alors de proposer un lieu multi-activités mêlant café, épicerie, restaurant, activités originales… Fin 2019, afin d’inspirer les habitants avec d’autres initiatives, le TAg 29 organise une rencontre avec le Champs commun, un bar-épicerie géré en SCIC (Augan – 56) qui rassemble 50 participants. Un groupe de travail « commerce et service » rassemblant élus, habitants et des partenaires (FIA, BRUDED) est créé pour poursuivre les analyses et affiner le projet.

Un appel à candidatures pour des porteurs de projets

Début 2020, le groupe de travail constitué a pour missions de choisir des lieux inspirants, d’en analyser les réussites et les écueils et de rédiger un appel à candidatures, en parallèle des travaux de rénovation. « Il y a souvent un problème d’adaptabilité entre la commune qui rénove et propose des locaux, et le porteur de projets qui ne trouve pas les locaux adaptés à son besoin » explique Patrick Tanguy. Ainsi, en septembre 2020, les élus accompagnés du TAg 29 procèdent au lancement de l’appel à candidatures afin de pourvoir co-construire le projet avec les candidats retenus. Les annonces sont diffusées via le site internet de la commune et celui de Commun’opportunité qui met en lien communes et porteurs de projets à l’échelle nationale. L’appel à candidatures comporte le descriptif du bâtiment, les attentes des élus (descriptif des activités, viabilité du modèle économique…), les options et les engagements des porteurs (loyer de 700 à 1 000 € et participation aux investissements mobiliers) .Parmi les quatre dossiers de candidature reçus (et huit porteurs venus visiter les lieux), trois ont été retenus pour présenter leur projet devant un jury composé du groupe de travail.

Le projet retenu

Un trio de jeunes ‘locaux’ ayant beaucoup d’expérience en restauration/accueil souhaite créer un lieu de convivialité avec un peu de commerce alimentaire, une restauration qualitative et un bar – tapas le week-end ainsi que des animations. Ils ont fait preuve d’une belle complémentarité de profils et de grandes compétences pour mener à bien ce projet. Le groupe de travail était quasi unanime et les élus ont choisi en toute sérénité ces trois personnes qui seront dorénavant associées aux démarches. L’objectif est d’ouvrir le lieu à l’été 2022.

En savoir plus

Page expérience “creation d’un commerce-lieu de vie en coeur debourg”

Contact

Patrick Tanguy, maire – 02 98 74 71 50 – mairie.le-juch@wanadoo.fr

 

rédaction : juin 2021

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

St Martin des champs_quartier gare 2021
St Martin des champs_quartier gare 2021

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !