STEP à filtres plantés de roseaux à Saint-Dolay (56)

Infos pratiques

Adhérent depuis 2008
Maire : Patrick Géraud

Téléphone : 02 99 90 20 69
Nbre d’habitants : 2290
Superficie : 48 km²
Intercommunalité : Arc Sud Bretagne
www.saintdolay.fr
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de Saint-Dolay

Le 7 octobre 2011, la nouvelle STEP à filtres plantés de roseaux a été inaugurée à Saint-Dolay. Elle est prévue pour 1700 équivalent-habitants et s’étend sur 2 ha.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Des roseaux qui filtrent!

Afin de répondre aux besoins à venir en termes d’accueil de nouvelles populations, la commune de Saint-Dolay (56) a décidé la construction d’une nouvelle station de traitement des eaux usées. Moderne et écologique, cette station fonctionne grâce à des filtres plantés de roseaux.

Limiter l’épandage et la consommation d’espace de la nouvelle station d’épuration de la commune, tels étaient les objectifs des élus de Saint-Dolay lorsqu’ils ont opté pour une station à filtres de roseaux. Prévue pour 1700 équivalent habitants, il s’agit de la plus importante du Morbihan utilisant ce procédé. Conçue par la SAUR Morbihan, la station est opérationnelle depuis juin 2011.

Une succession de bassins filtrants

Les eaux usées arrivent dans une cuve munie d’un dégrilleur qui filtre les plus gros déchets. Ces derniers sont ensuite stockés dans des bacs avant d’être collectés. Par gravitation, un premier bassin reçoit les boues et eaux. Les racines des roseaux qui fixent les bactéries absorbées sont plantés dans un sol composé de deux couches de calcaire et d’une couche de gravier concassé. L’eau usée restante est ensuite guidée vers le second bassin dont le filtre contient outre du calcaire et du gravier, une couche de sable. Dans un troisième temps, l’eau suit son chemin dans une noue de 480 m de long bordée de 1200 plants de saules. Lors de périodes pluvieuses, l’eau peut être directement orientée vers le ruisseau en contrebas. Ce système qui assure une grande qualité de l’eau traitée, est relativement économe en espace (par rapport à du lagunage), et produit peu de boues à épandre.

Une station intégrée

La station dans son ensemble s’étale sur 2 ha. L’aspect totalement végétalisé de l’installation conforte son intégration dans le paysage rural. Une partie de la superficie a même été réservée à un projet pédagogique des enfants du Pays de Redon : 38 variétés d’arbres (feuillus et conifères) différentes ont été plantées. Les enfants viendront entretenir cet espace et observer la pousse des arbres. Quant à la partie inférieure qui contient la noue en serpentin, elle accueillera probablement à moyen terme des moutons afin d’entretenir cet espace naturellement.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Île de seinÎle de sein
Île de seinÎle de sein
Île de seinÎle de sein
Plelan le GrandPlelan le Grand
Plelan le GrandPlelan le Grand
Plelan le GrandPlelan le Grand
  Recevez nos Brèves mensuelles !