L’épicerie-bar-crêperie perdure à Saint-Aignan (56)

Saint-Aignan_2017-épicerie-bar-crêperieSaint-Aignan_2017-épicerie-bar-crêperie
Saint Aignan_terrasse bar épicerieSaint Aignan_terrasse bar épicerie
Saint-Aignan_2017-resto-PêcherieSaint-Aignan_2017-resto-Pêcherie

Thématique(s): Commerces

Infos pratiques

Adhérent depuis 2008
Maire : Stéphane le Coz
Adresse : Rue de la Mairie, 56480 Saint-Aignan, France
Téléphone : 02 97 27 50 20
Nbre d’habitants : 625
Superficie : 27,33 km²
Intercommunalité : Pontivy communauté
www.saint-aignan56.fr
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Saint-Aignan

La commune de Saint-Aignan est bien pourvue en commerces : un restaurant en centre-bourg qui propose une bonne table et qui est très fréquenté, un autre restaurant situé à l’extérieur du bourg et une épicerie-bar-crêperie située en face du restaurant. La gérante de cette dernière a souhaité passer la main fin 2017. La commune, propriétaire des murs s’est donc lancé dans des démarches pro-actives pour trouver repreneur… c’est chose faite alors que le commerce rouvre ses portes en février 2018.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Départ et remplacement de la gérance

Alors que l’ancienne gérante annonce son départ, les élus se mobilisent pour trouver un repreneur rapidement. Ils passent des annonces sur le “Bon Coin”, font marcher le bouche à oreilles et reçoivent ainsi 12 candidatures très rapidement. Ils reçoivent en entretien huit candidats parmi lesquels un est sélectionné. La commune choisit un jeune Groisillon avec une belle expérience en matière de restauration qui est prêt et motivé pour s’installer et faire tourner ce “multi-commerces”.

 

Le bâti : histoire et travaux

Le bâtiment acheté par la commune en 1995 a fait l’objet, à l’époque, de travaux de réhabilitation afin de lui donner cette vocation de commerce. Au rez-de-chaussée se trouvait l’épicerie/bar et trois logements ont été créés à l’étage. Vingt ans plus tard, il est temps de rafraîchir les aménagements. La commune choisit, fin 2017, d’investir pour rénover le rez-de-chaussée en créant trois espaces distincts pour le bar, l’épicerie et la crêperie. Une mise aux normes du réseau électrique, la pose de leds, le changement de la chaudière fuel en chaudière gaz (ce choix est lié à un tarif très intéressant du à la mutualisation d’achat par Pontivy communauté) et des réfections de cloisons et sols sont réalisés. Pour minimiser les coûts, les travaux sont en partie réalisés par les services techniques, les élus et le futur gérant.

 

Coûts et recettes

Les investissements communaux ne seront pas rentabilisés par le loyer de “location-gérance” (100€/mois), même en ayant doublé par rapport à l’ancienne gérante. “C’est un choix politique de la commune que le commerce tourne en priorité, que les visiteurs trouvent de quoi se sustenter ou faire une pause en terrasse, avant celle de la ‘rentabilité’ pour la commune“, explique Stéphane le Coz, maire.

  • chaudière : 9 000 €
  • Travaux d’électricité : 4 000 €
  • Achat matériaux/travaux : ~7 000 €

> tout a été pris en charge par la municipalité

 

Des clients

Outre la clientèle de passage du fait de l’attractivité de la commune sur le plan touristique, les élus encouragent volontairement les associations et habitants à faire fonctionner le commerce. Le bar qui a ouvert ses portes en premier lieu a déjà remporté un succès important. “Saint Aignan est très dynamique en termes d’évènements culturels qui animent nos soirées mais nous allons devoir être vigilants pour que l’activité nocturne du bar ne perturbe pas la quiétude des riverains !” explique le maire.

Le projet de créer une aire naturelle de camping (pour le bivouac, randonneurs…) à proximité du centre-bourg est aussi un moyen de faire vivre le commerce. Les services techniques de la commune auront la charge de l’entretien de ce site et il relèvera des fonctions du gérant du commerce de s’occuper des réservations : cela est un moyen pour lui de toucher ces visiteurs.

 

Rentabilité

Il est souvent fait état que ce type de commerces de proximité en centre-bourg ne permet pas de dégager deux salaires (en tous cas, pas dans les premiers temps). L’actuel gérant est seul, il occupe un des logements à l’étage. Il a ouvert les portes du bar début février 2018 ; celles de l’épicerie devraient s’ouvrir avant le 20 février. La crêperie attendra peut-être un peu, le temps de trouver les partenaires pouvant faciliter le travail pour un gérant seul.

 

Du local et du bio

La municipalité souhaite que les producteurs locaux (et/ou bio si possible) puissent vendre leurs productions dans l’épicerie.

 

màj : 16 février 2018

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Neulliac_cantine BioNeulliac_cantine Bio
Potager communal de NeulliacPotager communal de Neulliac
Saint-Aignan_écoleSaint-Aignan_école
Plélan : maison de l'enfance, pose de la 1ère botte de paille
Plélan : maison de l'enfance
Plélan : maison de l'enfance
Plélan : maison de l'enfance, fondations
  Recevez nos Brèves mensuelles !