Plougonven (29) : L’espace public inventé et aménagé avec et par les habitants de la commune

Plougonven_oeuvre-finie_2020

Infos pratiques

Les élus ont fait appel aux « Manufacteurs », collectif de ‘designers’ brestois pour les aider à concevoir et réaliser des aménagements de plusieurs espaces publics de la commune, en cœur de bourg à proximité de la mairie. Ils ont travaillé avec les jeunes de la commune pour y parvenir.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Plougonven, 3 524 habitants, située entre la baie de Morlaix et les monts d’Arrée, travaille sur la revitalisation de son cœur de bourg. Bien qu’ayant services et commerces (boulangerie, supermarché, bar-tabac, maison de santé, pharmacie, restaurants), deux écoles comptant 284 enfants, le bourg souffre d’une certaine désertification. De nombreux commerces – boucheries, boulangerie, bars… – ont fermé leurs portes et les habitants « consomment » en dehors du bourg. Son église et son enclos paroissial, monument historique, ainsi que de nombreux sentiers et voies vertes en fait une destination touristique que les élus souhaitent conforter.

Commune lauréate à l’appel à projet régional de revitalisation des cœurs de bourgs en 2017 sur le volet études, la commune est à nouveau lauréate en 2019 sur le volet opérationnel à hauteur de 450 K€. Elle va donc pouvoir entreprendre des actions dont celle d’améliorer les espaces publics pour lui redonner une certaine attractivité.

Travaux engagés

La commune engage des travaux (en plusieurs phases) qui visent à poursuivre la revitalisation du bourg, en continuité de la mairie, médiathèque, espaces de jeux et places. Ces chantiers qui impactent fortement la configuration du bourg concernent l’église et l’enclos paroissial, l’agrandissement de la Maison de Santé, la création d’un espace de bureaux partagés, l’achèvement de la Maison Pour Tous, la transformation de la « Maison Laizet » en espace d’information touristique et la création d’un parcours de découverte fondé sur l’identité de la commune. Au-delà du centre-bourg, la commune travaille sur le patrimoine architectural et naturel de la commune par des aménagements des gares de Coatelan et du Kermeur pour valoriser la Voie Verte.

Les espaces publics

Un premier atelier de travail a lieu en juin 2018 auquel une cinquantaine de personnes participent pour réfléchir collectivement aux propositions d’aménagements possibles des espaces publics. Il en ressort un souhait que les espaces publics deviennent des « espaces de rencontres » donnant la priorité aux piétons.

C’est ainsi que la commune choisit de travailler avec les Manufacteurs, architectes – designers de Brest. Leur première mission courant 2019 est de créer des actions-tests de convivialité sur la place de la mairie. En juin 2019, les élus passent un marché de gré à gré et signe une convention avec les Manufacteurs qui définit les critères de l’opération :

  • Critère technique : l’œuvre éphémère (caractère temporaire et réversible de l’œuvre) doit être stable et durable ;
  • Éléments de sécurité : les structures ne doivent pas constituer de danger pour le public ; une signalétique sera apposée pour engager la responsabilité des parents vis à vis des enfants ;
  • La cession de l’œuvre à la commune de Plougonven lui permet de la modifier, déplacer, voire démolir et surtout le devoir de l’entretenir.

L’équipe se met ensuite en relation avec Plougonven Accueil Service Animation Jeunesse (PASAJ) afin d’organiser le travail avec les jeunes de la commune. En septembre 2019, lors d’un premier atelier, ils crée les maquettes des futurs aménagements, en carton à l’échelle 1. Un second atelier avec une dizaine de jeunes (filles et garçons) sur deux jours en octobre permet de bâtir les structures en bois et de les installer sur la place. Le bois (pin de Douglas) non traité et reconnu pour sa durabilité est acheté à la scierie de la commune.

Le point fort de ces aménagements est clairement sa dimension participative, avec les jeunes en particulier

Yvon le Cousse, maire

La dernière étape du chantier dure plusieurs semaines. Quatre «Manufacteurs» en moyenne viennent quotidiennement construire et «habiller» la structure, aidés des services techniques. Les habitants s’approprient l’œuvre au fur et à mesure de sa réalisation.

Ces aménagements originaux interpellent… la place prend forme car le parking est occupé par ces structures. C’est bien, les gens sont amusés et interrogatifs ; ils apprécient l’œuvre d’autant qu’elle est végétalisée aujourd’hui.

Katy Sibiril, DGS

Ce mobilier aura une durée de vie « éphémère » de plusieurs années. La réalisation des aménagements sur place est aussi une originalité de la démarche des Manufacteurs.

Ces aménagements tests aux formes originales et réalisés sur place et à moindre coûts redonnernt des espaces de rencontre et de convivialité au cœur du bourg

Yvon le Cousse, maire

Végétalisation

La touche finale est apportée début 2020. Les Manufacteurs viennent établir les plans et choisir les plants avec les élus et les services techniques qui les mettent ensuite en place, finalisant ainsi l’œuvre.

Les coûts

Les budgets prévisionnels pour la réalisation de deux structures «éphémères» à l’entrée de la mairie et l’entrée de la médiathèque :

  • Conception : 4 100 €
  • Réalisation 2 structures  : 14 800 €
  • Achat matériaux : 5 500 €

Le financement de l’opération entre dans le cadre du projet de revitalisation – aménagement des espaces publics.

Des futurs chantiers

La commune a demandé aux Manufacteurs de réfléchir à la réalisation d’un espace de convivialité (tables et chaises) sur la place de la Mairie, sous les arbres en 2020 et d’autres espaces publics proches de l’enclos paroissial où la maison Laizet vient d’être démolie laissant place à une jolie perspective.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

logo-écoquartier-2
écoquartier
Plouezoc'h_amgt-centre-bourg_vision-habitants-2018Plouezoc'h_amgt-centre-bourg_vision-habitants-2018
Kergrist - éoliennes